Chronique Jeux Vidéo Livres

J’ai lu : Les Mystères de Monkey Island de Nicolas Deneschau

Un livre consacré à l’univers Monkey Island, voilà une aventure qui s’annonce palpitante !

Nicolas Deneschau et Third Edition ont décidé de se lancer au delà des récifs dangereux des Point and Click et débarquer sur l’île de Mêlee pour nous conter la création de l’une des séries phares de LucasArt.

Je ne suis pas grand spécialiste de Monkey Island (je n’ai joué qu’à Escape From Monkey Island), mais je suis amateur des Point & Click de la firme, avec entre autre Sam et Max mais surtout Grim Fandango et il n’y a aucun doute que ce bouquin est absolument parfait pour pénétrer dans l’univers des fondateurs d’un titre (ou de titres) mythique(s).

J’en parle souvent dans mes chroniques de livres consacrées, ce qui m’intéresse le plus dans ces bouquins c’est la façon dont sont conçus les jeux, c’est la façon dont travaille les équipes de développeurs, comment ça déroule en interne, avec les défis techniques et les coups de pressions.

Nicolas Deneschau a, je ne peux vous le cacher, réalisé un travail remarquable. C’est un plaisir à lire, à découvrir. Comment Ron Gilbert ou bien Tim Schafer ont planché sur les aventures rocambolesques de Guybrush Threepwood ? Vous l’apprendrez !
Création du moteur SCUMM, la bataille avec Sierra Online, l’arrivée de Disney, l’obsession Star Wars, tout y passe. Les limitations techniques, les idées qui fusent de partout, les batailles d’insultes, les pans entiers d’idées qui disparaissent faute de temps… tout, tout, vous saurez tout sur Monkey Island et même son secret le plus secret !
Les Mystères de Monkey Island sont aussi remplis de petites choses très agréables qui font de ce livre un incontournable, je pense notamment aux mémoires de Guybrush Threepwood qui dispersées dans les pages nous font ressentir les aventures de l’anti-héro, mais aussi sur la fin, l’ajout d’un petit jeu pour jauger vos connaissances sur les batailles d’insultes.

Pour la réalisation de ce livre, beaucoup d’interviews et d’informations ont été regroupées par l’auteur, mais il n’a pas été seul à aller au front et je trouve le résultat des plus passionnant.
C’est clairement le meilleur livre que j’ai pu lire consacré au JV et plus précisément à un jeu vidéo.
Merci aussi pour cette petite annexe, où l’on retrouve les classiques de l’éditeur (Day of the Tentacle, Full Throttle…) et qui nous rappelle comment LucasArts était vraiment au dessus du lot.

Quelques pages sont aussi consacrées à la mort du genre, puis à sa résurrection. On y comprend un peu mieux pourquoi ce genre si particulier (de niche) a failli totalement disparaître avant de retrouver ses lettres de noblesses grâce aux pères fondateurs avec les jeux de TellTales mais aussi Thimbleweed Park (il faut que je le fasse) signée Ron Gilbert himself.


Les années passent et Monkey Island reste. Classique parmi les classiques, mythique parmi les mythiques, cette série qui n’a jamais vraiment cartonnée d’un point de vu commercial est pourtant l’une des plus importantes de l’histoire des jeux vidéo.

Très bien écrit et rempli d’anecdotes (mais vraiment rempli, ça déborde même), Les Mystères de Monkey Island est un livre passionnant pour les passionnés et écrit par un/des passionné/ées. Merci Nicolas, Pierre, Charlotte, Giles et Third Editions !

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.