Jeux Vidéo Test Jeux Vidéo Test Playstation 4 Test Switch

Avis : Darius Cozmic Collection Console [Playstation 4]

Je viens à peine de donner mon avis sur un Shoot Them Up qu’en voilà un autre, enfin pas exactement un, puisqu’il s’agit d’une collection, contenant de nombreux titres.
Cette collection ce n’est pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de la Cozmic Compilation Console de Darius, que ININ Game a déterré pour nous, vieux de la vieille en mal de Shump et d’Arcade pure.
Darius est un vieux titre signé Taito paru dans les salles d’Arcade en 1986 et a marqué son époque grâce à une borne très particulière et également un univers original où l’on y affronte des poissons mécaniques. Le jeu marquait aussi sa différence avec la possibilité de choisir le niveau suivant après chaque boss abattus. Ça laissait un vaste choix de niveaux, mais surtout de multiples fins.

Au fils des années, Darius a connu de nombreuses suites en salle ainsi que des portages consoles et ce sont ces derniers qui nous intéressent ici.

Derrière un nombres de titres importants se cache en fait de nombreux doublons. Effectivement, vous allez rapidement vous rendre compte que Taito, ININ et l’émulateur utilisé (M2) ont préféré jouer la carte Japon/US plutôt que de proposer des versions récentes (notamment Saturn ou Playstation) la faute à … l’émulation forcement.
On se retrouve donc avec deux Darius II (Megadrive et Genesis -Sagaia-), deux Darius Twin (Super Famicom et Super NES), et deux Darius Force (Super Famicom et Super NES -Super Nova-). Il nous reste ainsi Sagaia dans sa version Master System, ainsi que Darius Alpha et Darius Plus tout deux issus de la géniale PC Engine.
Tous ces doublons font que la facture est un peu lourde à payer pour au final 6 jeux et non 9 comme on essaye de nous le vendre. Cerise sur le gâteau, Super Darius est absent, si on peut m’expliquer ?

Pas de quoi prendre les armes, mais cela peut laisser un petit goût amer autant dans la bouche que dans le portefeuille.

DariusCozmicCollectionConsole_Screenshot_01


A l’époque Darius était déjà reconnu pour être difficile, mais aujourd’hui, clairement cette compilation n’est à réserver qu’à ceux qui ne se sont pas ramollis les doigts à force de jouer à des Shoot Them Up trop facile. Et je dois avouer que c’est clairement mon cas.
Darius II est difficile, mais bien moins que Darius Plus, qui est lui aussi moins difficile que Darius Twin ou Darius Force… Encore que…
Bref, le prix de la cartouche à l’époque était vite rentabilisée par rapport aux nombreuses pièces que l’on l’insérait dans la petite fente de la borne dans les salles. Les Darius étaient des investissements !

Et le pire dans tout ça, c’est que les Darius ne sont pas des Manic Shooter ! Eviter les boulettes c’est une chose, éviter des vaisseaux qui font un peu n’importe quoi pour certains, s’en est une autre. Oui, le gameplay est fun et on ne peut plus simple, oui c’est beau (les versions disponibles sur la 16 bits de Nintendo sont magnifiques), oui les musiques sont aussi belles, mais pourquoi une difficulté aussi élevée ? Taito a eu un contrat avec un bénéfice sur la vente des manettes ? Non parce que galérer aussi souvent pour terminer juste le premier niveau c’est juste…
N’empêche cela donne envie de rejouer (pour les personnes calmes) car on cherche à comprendre pourquoi, comment et pas où passer pour éviter telle vague ou telle boulette, mais cela apporte surtout de la frustration. Pourtant, après plusieurs heures de jeu au total, que cela soit sur l’un ou l’autre titre, on ne peut nier une chose, le système de jeu est parfait (à l’exception de Darius Force qui lorsque l’on meurt nous fait revenir immédiatement au départ du niveau avec un léger temps de chargement), nos vaisseaux répondent au doigt et à l’œil, l’animation est sans faille, les power-up sont là au bon moment, la possibilité de choisir ses niveaux… De plus à la manière d’un Gradius, le système d’upgrade reste identique titre après titre, simplicité, efficacité !

DariusCozmicCollectionConsole_Screenshot_02

Dans cette compilation outre les save disponibles dans les options, on retrouve également la possibilité de passer en plein écran, en pixel perfect (les Darius sont vraiment très beaux) mais aussi de modifier les touches. Petit cadeau et ça sera le seul de cette compilation bien avare en la matière, c’est la possibilité d’avoir un tir automatique avec le choix quant à la vitesse du dit tir. Une option qui rend les Darius un peu plus simple ? Non ! (rire)

Et donc rien d’autres pour les bonus ? Non rien, zéro, nada, la purge, un onglet manuel, un pour le replay et basta. Une petite section images et musiques aurait pu être ajoutée histoire de compléter la chose, mais non il faudra du fait se contenter des jeux.
J’ai pu ainsi voir beaucoup de critiques concernant le prix par rapport au contenu et si au début j’étais plutôt réservé car la plupart des jeux originaux sont plutôt chers sur le marché des rapaces d’occasion, je me dis finalement que c’est un peu difficile de lâcher autant pour si peu, surtout que l’intégralité de l’historique 2D des Darius vous reviendra à 95€ si vous y ajoutez Cozmic Compilation Arcade. Douloureux…


Cependant ne gâchons pas le plaisir de retrouver ces titres mythiques sur nos consoles actuelles. Dommage que la Xbox One ne participe pas à la fête encore une fois.
Darius Cozmic Collection Console est clairement un jeu de niche et je ne peux que conseiller aux curieux et amateurs du genre d’attendre que le prix baisse sur les plateformes numériques. Pour les puristes… non vous l’avez déjà.


sq_nswitch_dariuscozmiccollectionconsoleGenre : Shoot them Up
Langue : Anglais
Développé par : Taito / M2
Edité par : ININ Game 
Taille : 124,00 MB
Sortie : 16 Juin 2020
PEGI : +7
Plateforme : Playstation 4, Switch

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.