Jeux Vidéo Test Jeux Vidéo Test Playstation 4 Test Steam

Avis : Ginga Force [Playstation 4]

On ne va pas revenir sur la liste des nombreux Shoot Them Up que j’ai pu tester auparavant déjà parce qu’ils sont nombreux, mais surtout parce que même si j’aime ce genre, je suis très mauvais (il suffit de voir la vidéo découverte de Ginga Force que j’ai faite sur Twitch et que vous pouvez visionner sur Youtube). Je suis pitoyable !
Et pourtant, j’y suis arrivé ! Enfin, je ne suis pas au bout du jeu, mais j’ai bien progressé malgré tout.

Avant de continuer, aviez vous déjà remarqué que l’histoire dans un Shump tient toujours sur un timbre poste ? Radiant Silvergun sort peut-être du lot, mais souvent cela se limite à une attaque d’ennemis venant s’en prendre à votre planète chérie. Évidemment je fais un énorme raccourci, mais avouez que c’est ce que l’on retient. Pourquoi je vous parle de ça ? Tout simplement parce que Ginga Force sort du lot. Il est en effet sur un concept assez différent, vous êtes en effet niveau après niveau chargé de dézinguer une série de criminels. Ces derniers ont des revendications différentes. Certains veulent hacker le réseau, d’autres détruire des tours. Bref vous êtes une sorte de brigade de défense et entouré de vos camarades vous allez devoir défendre votre ville et bien plus encore.

En parlant de camarades, sachez que s’il n’y a qu’un seul vaisseau à la sélection, vous ne serez pas seul puisque votre personnage discute constamment avec la base ou bien avec l’ennemi. Cela apporte de la vie aux combats souvent un peu glacials dans les autres licences. Malgré que le jeu soit en français (les textes) les dialogues sont quant à eux en japonais. Pas facile donc de suivre ce qu’il se dit, mais c’est toujours agréable.
Le gameplay de base suit la formule classique des Shoot verticaux, mais en apportant une petite touche d’originalité, puisque sur certaines séquences vous allez suivre votre vaisseau de dos. Cela donne un peu de peps à la chose, même si je trouve que c’est encore trop peu utilisé.

Vous vous en doutez, puisque c’est un Shoot Them Up, le principe consiste à éviter les projectiles ennemis tout en en maintenant les boutons de vos armes principales et ici également secondaires si vous voulez survivre. Chose intéressante, la puissance de vos armes diminue au fil du temps si vous ne récupérez pas les bonus qui tombent après avoir fait exploser les vaisseaux ennemis. Si vous voulez rester puissant, il faudra en plus de détruire tout ce qui se trouve devant vous, zigzaguer pour récupérer les bonus. Vous allez également pouvoir changer la vitesse de votre vaisseau. Enfin une touche est à utiliser pour déployer votre arme spéciale qui peut être une bombe ou un bouclier.
Je dis ou, car Ginga Force vous propose de customiser entièrement votre vaisseau. Que vous échouiez ou réussissiez à terminer un niveau, vous allez gagner des crédits que vous pourrez utiliser pour acheter des armes ou bien des modules supplémentaires. Armes principales, secondaires, spéciales, vitesse, couleurs tout est fait pour que vous puissiez trouver chaussure à votre pied en matière d’armement. N’hésitez pas à expérimenter, puisque chaque arme possède sa particularité (puissance, rapidité de tir ou consommation d’énergie).


Avec un mode histoire (intéressant donc) qui contient 12 niveaux dont deux bonus contenant tous 3 niveaux de difficulté, je vous avoue que l’un des shoot les plus complet que j’ai vu dernièrement. Les continues sont illimités et vous pouvez gagner des vies supplémentaires dans chaque niveau. Ceci rend la tache un peu plus aisée, mais je dois avouer que la difficulté est au rendez-vous (en mode normal -à partir du niveau 6 ça devient assez fou-) si on est un peu long à la détente comme moi.
Ginga Force propose également un mode Attack où vous pourrez batailler avec 3 vaisseaux différents, mais pas customisables, sur les niveaux déjà terminés. On retrouve également un classement en ligne pour chaque vaisseau.

Visuellement Ginga Force est assez sympa, même si on se rapproche d’une esthétique très 128 Bits (il date de 2013, paru sur Xbox 360, on passe d’ailleurs de 720p30 sur l’original à du 1080p60). J’ai constaté quelques lags (pourtant sur Playstation 4 Pro) mais ils ne sont pas gênants pour le combat. Non, ce que je pourrai reprocher c’est parfois un manque de visibilité avec un choix de couleurs assez casse-pieds sur certains tirs ennemis (certains de couleurs foncées alors que tous les autres sont flashy).


Ginga Force est une bonne découverte. C’est un Shoot Them Up avec une rejouabilité élevée, car il y a beaucoup d’armes à déverrouiller (une bonne partie se débloquent seulement après avoir terminer un niveau avec la difficulté au max), mais aussi et surtout car il est vraiment fun à jouer.


Genre : Shoot Them Up 
Langue : Français 
Développé par : Qute Corporation 
Edité par : Rising Star Games 
Taille : 2500 MB 
Sortie : 24 Septembre 2020 
PEGI : +7 
Plateforme : Playstation 4, Steam, Xbox 360

Jeu offert par l’éditeur pour la réalisation de ce test

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.