Jeux Vidéo Le Sachez-tu

Le sachez-tu : de Alexandre Serel #5

Alexandre Serel, l’auteur de L’histoire de Tomb Raider et de L’histoire de God Of War aux éditions Pix n’ Love nous offre quotidiennement un petit cours d’histoire sur le jeu vidéo avec des anecdotes peu connues ou carrément dingues.


Oui, la Master System a cartonné… Au Brésil. En 2012, la barre symbolique des 5 millions d’exemplaires vendus fut atteinte ! Si cette anecdote est connue et nous surprend toujours, la vraie question à se poser est : Pourquoi ? Comment une machine de 1985 est encore commercialisée au XXIe siècle ?

Premièrement, retour aux années 80. Nintendo a gentiment esquivé le marché brésilien préférant capitaliser ses forces sur les États-Unis. Sega aura beau tout tenter, jamais la Master System n’a lutté à armes égales sur ce territoire contre la Nes.
Mais Sega décida de s’intéresser de plus près au Brésil, en passant un partenariat avec une entreprise locale, TecToy, pour, au départ seulement, distribuer la Master System…

Deuxièmement, TecToy ne va pas que distribuer la machine, mais aussi la fabriquer sur place. Au Brésil, les taxes d’importations sont très élevées. À titre d’exemple, une PlayStation 4 avec taxes coûte la bagatelle de 1 899 dollars ! (lorsque l’on sait que le salaire moyen brésilien est de 500 dollars) Il s’agit là d’une directive du gouvernement brésilien pour favoriser l’achat local. Tandis que la Master System, avec 132 jeux intégrés, ne coûte que 50 dollars. Étant fabriquée sur place, elle est donc considérée comme un produit brésilien.

68673327_851421795244504_7070554834042093568_o

Et troisièmement, là où TecToy a été intelligent, c’est de ne pas s’être contenté de proposer la Master System de base pendant toutes ces années, mais de l’avoir fait évoluer avec le temps. Plusieurs modèles furent disponibles, comme une Master System avec des jeux préinstallés, une Master System à emmener partout, des modèles collectors avec Sonic dessus. Il y a même des étrangetés comme une conversion de Street Fighter II en 1997 sur Master System pour un résultat, certes low-cost, mais qui aura permis au public brésilien de se familiariser avec Ryu et toute sa clique. Au final, existe 22 jeux Master System brésiliens jamais sortis ailleurs !

Oui, il y a un endroit dans le monde ou Sega vend toujours des consoles, et a allègrement battu Nintendo. Sega au Brésil fait partie du paysage culturel, a su marquer des générations entières de joueurs, et ça, définitivement, ce n’est pas rien.
Un dernier chiffre pour la route, en 2016, il s’écoulait encore 150 000 Master System par an au Brésil.

(Sources)
Ernie Smith, Big in Brazil, 16 juillet 2015, tedium.co
Ernie Smith, Brazil Is an Alternate Video Game Universe Where Sega Beat Nintendo, 27 juillet 2015, atlasobscura.com
Inconnu, Tec Toy exclusives and hack, 25 juillet 2008, segaacollection.com


Avec l’accord de l’auteur

Vous pourriez également aimer...

0 commentaire

  1. […] 18h Raoul Le Blog Le sachez-tu : de Alexandre Serel #5 […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.