Jeux Vidéo Livres

Player Spirit #1 par Geeks Line

La maison d’édition GEEKS LINE a lancé un financement participatif sur le site Ulule afin de lancer un projet.

Ce projet consiste à éditer un magazine bimestriel de jeux vidéo et plus particulièrement sur le Retrogaming mais pas que… du nom de PLAYER SPIRIT

La particularité de ce magazine est de réunir d’anciens journalistes de la grande époque de la presse vidéoludique des années 90 (Joypad, Player One et autres)…

Même si l’idée était charmante et titillait ma nostalgie, je n’ai pas participé à cette campagne et ayant pas mal de lecture en stock, je faisais l’impasse.

De plus, ce flux incessant de sorties de livres et autres magazines dans cette thématique tend à me rester vigilant sur les contenus promis et sur leurs qualités.

Mon stock étant épuisé et même ayant un prix au demeurant élevé, j’ai décidé de sauter le pas…

On peut constater d’une part que la qualité et le contenu (144 pages) sont conséquents.

La qualité papier et impression sont de très bonne facture et au niveau des productions actuelles de chez GEEKS LINE.

Je ne vais pas aller par quatre chemins…

Pour ma part, le contrat évoqué lors de leur campagne participative est rempli.

L’emploi d’anciens journaleux, leurs avis décomplexés et sans langue de bois, fait énormément de bien.

Et naturellement, comme au bon vieux temps quand je lisais mes Joypads, je l’ai feuilleté en priorisant les articles qui me tentaient le mieux.

Les interviews, dont je porte un grand intérêt, sont intéressants, sans langue de bois et non mercantiles.

Mention spéciale, aux pages NEWS qui permet de connaître davantage sur les projets ou sorties des prochains Homebrews ainsi que les pages de Tests (Ici, pas copinage ça se sent sur le ressenti sur le test…)

Cette partie HOMEBREWS apporte un plus non négligeable et permet, outre les réseaux sociaux ou internet en général, de faire un peu de publicités à ces programmeurs talentueux et motivés pas assez connus (à mon goût) dans le milieu du rétrogaming.



Concernant les points négatifs ou à améliorer :

– Le prix qui a été déjà évoqué.

12,00 euro, c’est un coût mais pour un bimestriel (une parution tous les 2 mois) Mais, au vu de la production et de l’absence de publicités, forcément les coûts augmentent.

– La partie « Ebay » me gêne un peu. Cet article de 3 ou 4 pages montre les pièces rares ou moins rares parties sur les grands sites d’enchères.

Certes, le côté curiosité des objets est intéressant mais le côté « pécunier » me gêne…

A savoir que telle ou telle pièce est partie à 10000 brouzoufes…. Aucun intêret et cultive cette façon si particulière d’aimer un jeu par rapport à sa valeur pécuniaire plus qu’à sa qualité vidéoludique.


Par Kragaan

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.