Jeux Vidéo Test Jeux Vidéo

Test : Shut Eye

Shut Eye

Genre : FrissonsNSwitchDS_ShutEye
Langue : Anglais
Sortie : 09/08/2018
Développeur : Hush Interactive
Éditeur : Forever Entertainment
Taille : 154,14 MB

Site web

6/10


Ce petit jeu développé par Hush Interactive vous permet de prendre le contrôle d’une jeune enfant qui va devoir vivre (ou survivre plutôt) durant une semaine dans un environnement quelle connait bien, sa chambre, mais où ses parents sont absents. La jeune fille souffre de troubles anxiogènes et de confusion mentale. La nuit les jouets semblent prendre vie, mais est-ce l’imagination de l’enfant où est-ce vrai ?

Il va falloir rester en vie, en utilisant votre lampe de poche, pour éclairer votre chambre et ainsi éviter à ces jouets de faire monter votre barre d’anxiété.
Shut Eye semble s’inspirer de Five Nights at Freddy’s un autre jeu indé basé sur un genre de Survival Horror à répétition, avec une difficulté progressive à cause du temps qui s’écoule.
Vous incarnez une jeune fille en vue à la première personne et vous vous réveillez dans votre lit, tout d’abord à 4h du matin, puis de plus en plus tôt. Il faudra survivre jusqu’au lever du jour à 7h00. Si la lumière de votre lampe torche vous permet de vous calmer et ainsi de baisser votre niveau d’anxiété, il n’empêche malheureusement pas les poupées ou autres peluches de s’approcher de vous. Pour les effacer de vos visions, il faudra actionner votre boite à musique, cependant votre niveau d’anxiété et de paranoïa n’en augmentera que plus rapidement !
Vous l’avez donc compris, il va falloir être très malin entre votre peur qui augmente et l’utilisation de la lumière pour vous calmer. En outre, autre difficulté, il va falloir recharger votre lampe assez fréquemment, sinon ce sera le noir absolu.
Dans votre chambre, vous ne pourrez pas beaucoup vous déplacer. Sous votre lit ou au dessus, mais aussi vers la porte fenêtre. Ce seront les seuls endroits visitables et vous pourrez y trouver vos piles pour recharger vos batteries.


Niveau bouton, c’est assez simple, même si vous risquez de mourir de peur dès les premières heures passées dans la chambre. Avec les sticks gauche et droit, vous allez pouvoir simplement regarder autour de vous, alors que la croix directionnelle gauche vous permet de vous déplacer dans la pièce. La touche du haut vous fait monter, la touche du bas, regarder sous votre lit et la touche droite vous amène vers la fenêtre, voir si le nain de jardin n’y est pas. X vous permet de soulager vos visions avec la boite à musique, Y allume et éteint la lampe torche alors que A et B ne sont pas utiliser.

Si les jouets s’approchent trop près de vous, ça sera le game over immédiat. Il faudra d’ailleurs faire attention à bien regarder autour de vous, fréquemment, chacune des bestioles tueuses étant assez discrètes (surtout la tête de poupée sur le corps d’une araignée métallique, petit hommage à Toy Story 2).

Visuellement c’est convenable sans plus. Il y a quelques détails, mais étant donné que le jeu se déroule uniquement dans une seule pièce de la maison, on était en droit de s’attendra à mieux, beaucoup mieux. D’autant que si il avait été plus alléchant graphiquement Shut Eye aurait pu être plus immersif. Pour ce qui est de l’auditif, c’est assez convainquant. Au casque il y a pas mal de sons qui viennent faire monter votre palpitant.

Mon plus gros reproche concernant Shut Eye est qu’il n’y a pas assez de variété dans le gameplay et avant même les derniers jours on se lasse. Tout n’est qu’un éternel recommencement avec juste le temps qui s’allonge et la difficulté qui augmente. Plus de jouets, une batterie qui se vide plus rapidement, voilà comment le jeu évolue au fil du temps. Les mécanismes de survie sont très basiques. On aurait aimé pouvoir vivre cette angoisse dans d’autres pièces de la maison par exemple, ou un bestiaire un peu plus grand. Cependant il faut reconnaître que le prix du jeu extrêmement bas ne nous permet pas d’attendre plus, ni du fait de trop critiquer certains aspects du jeu.


Alors au final Shut Eye est-il flippant ? 
Au début, il est un peu stressant, il faut l’avouer. Et j’ai sursauté quelques fois, car lorsqu’on est surpris par un jouet alors qu’il fait noir, on ne peut rester de marbre. 
Le jeu court et le gameplay assez redondant viennent entraver l’expérience pourtant intéressante. Nul doute qu’en VR et avec une durée de vie plus conséquente le jeu pourrait faire un carton et pourquoi pas donner quelques crises cardiaques.  
A ce prix, l’expérience mérite tout de même d’être vécue. 


Shut Eye est un jeu offert par Forever Entertainment


Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.