Jeux Vidéo Test Switch

Test: Streets of rage 4 [Switch]

A chaque génération, que cela soit dans les jeux vidéo ou dans la vie en général, des codes significatifs à l’époque ou des modes s’installent. Certains restent, d’autres disparaissent et certains reviennent.

Pour nous, enfin je parle du vieux gamer, blasé et plein de souvenirs d’enfants aux yeux pétillants devant une néo géo, que je suis, dans les années 90 (époque 16 Bits), certains genres étaient à la mode entre les VS Fighting (Street Fighter 2), les jeux plateformes, les RPG et autres.

Pour ma part, féru d’arcade, j’étais accro aux beat’em all et aux shoot’em all,notamment (peut être l’orthographe caractéristique de ces genres que je kiffais comme disent les jeunes de nos jours…).

Pour les beat’em all, il est vrai que l’éditeur CAPCOM était un mastodonte dans ce genre avec des titres comme Final Fight (même si perso, je ne l’aime pas du tout), Alien VS Predator, Captain Commando ou Cadillacs and Dinosaurs (que j’affectionne plus particulièrement). Forcément, l’arcade était le maître incontesté de ce genre mais à l’apparition des consoles 16 Bits, Nintendo et SEGA, notamment, ont réussi à sortir de petits bijoux.

D’ailleurs, c’est en 1991, que SEGA ouvrit les hostilités avec la magnifique et « cultissime » STREETS OF RAGE.

Rare jeu à deux, action intense, niveaux longs, personnages stylisés, musiques juste énormes, boss charismatiques… STOP… Oui il est génial.

Ensuite, la série s’est allongé avec un second épisode plus « street fighterien » avec l’ajout des pouvoirs spéciaux et ses sprites (personnages à l’écran) énormes et un 3ème que je trouve mauvais (mais c’est mon avis).

Juste, pour dire que ce genre culte à l’époque à difficilement passer les années et au passage de la 3D, il s’est presque éteint…

En 2017, le développeur français (cocorico) et talentueux LIZARD CUBE nous offrit une pépite, le remake de WONDERBOY III : The Dragon’s trap. Ce jeu fût un véritable et respectueux hommage au jeu original. Un véritable plaisir…..

Alors, quand, ce même développeur associé avec GUARD CRUSH GAMES ont annoncé la sortie de STREETS OF RAGE 4….

…. Forcément mon petit cœur n’a pas tenu….

,,,Alors 26 ans, après la sortie de STREETS OF RAGE 3, que vaut ce 4ème opus ?????

PUTAIN… 29 ANS….

(… Et oui, et pourtant, je me rappelle comme si c’était hier, des parties à deux joueurs, avec mon pote, sur STREETS 1 sur MEGADRIVE, avec ses Arcade Sticks posés sur sa borne faite maison où était installée la vieille télé cathodique de sa grand mère…

Combien de parties le mercredi après midi avait-on fait ????…..

…..

…Bon, mettons notre nostalgie de côté et plongeons nous dans ce titre…. il y a des lecteurs qui attendent….) PARDON

Alors, STREET OF RAGE 4 est un jeu de baston à progression composé de 12 niveaux jouable jusqu’à 4 joueurs en simultanée en local et à 2 en ligne.

Chaque fin de niveau est ponctué d’un boss à éliminer pour atteindre le niveau suivant.

A l’écran, vous avez plusieurs choix (dont certains sélectionnables en finissant au moins une fois le mode histoire) :

  • Le mode HISTOIRE : votre progression est sauvegardée à chaque fin de niveau et en cas de mort, vous reprenez au début du niveau où vous êtes mort.
  • Le mode CHOIX DU NIVEAU (déblocable en finissant le mode HISTOIRE) : Tout est dit … je pense….
  • Le mode ARCADE (déblocable en finissant le mode histoire) : Ce mode est comme celui d’origine, vous avez X vies et vous devez finir les 12 niveaux d’une traite.
  • Le mode COMBAT DE BOSS (déblocable en finissant le mode histoire) : C’est un Boss Rush.
  • Le mode DUEL : un mode versus à jouer à plusieurs… Marrant… le temps d’un combat…
  • Le mode JOUER EN LIGNE.
  • Le mode TECHNIQUES DE COMBAT : Un petit tutoriel rappelant les combinaisons et différents coups.
  • Le mode EXTRA : il contient tout plein d’art work à débloquer et à visionner dans ce mode.
  • Le mode OPTIONS : classique mais contenant des petites surprises…. Chut

Au départ, vous avez le choix entre 4 personnages : AXEL, BLAZE, CHERRY (lfille d’ADAM) et FLOYD (ami du Dr ZAN). Ce choix limité n’est pas restreint à 4 et d’autres personnages viendront se rajouter au roster de base, en fonction de votre progression.

Bien entendu, chaque personnage a ses propres caractéristiques, il est soit fort, endurant, rapide ou équilibré. A vous de faire votre choix.

En ce qui concerne les coups et le gameplay, rien de nouveau, hormis, le fait d’apporter aux coups spéciaux enlevant de la vie un peu plus d’intérêt.

En effet, lorsqu’un coup spécial est effectué, votre barre de vie ne descend pas mais une barre verte (représentant la perte de vie future) apparaît. Si, vous touchez avant qu’un ennemi vous touche, vous récupérer votre vie et du coup vous ne perdez pas de vie en utilisant ce coup spécial.

Ensuite, l’innovation qui n’en est pas une mais pour tout fan de STREETS OF RAGE est un soulagement, c’est l’attribution d’un bouton pour ramasser les objets. ENFIN…. MERCI…

Alors ??? hein les vieux ??? rappelez-vous des coups que vous vous preniez lorsque vous vouliez taper l’ennemi et que votre imbécile de personnage tentait de ramasser l’objet qui était sous ses pieds.

Car, oui le bouton ramasser et frapper était le même à l’époque et mon dieu, c’était frustrant….

MERCI… un GRAND MERCI…..

Niveau histoire, ce 4ème opus se passe après la mort de Mr X.

La corruption reprend ses droits et un nouveau syndicat du crime a été mis en place par les jumeaux, enfants de Mr X …. qui s ‘appellent ??? tindadada… Mr Y et Ms Y… Ok ok cela aurait pu être Z ou A….

Vos héros doivent mettre un terme à leurs agissements.

Chaque niveau est entrecoupé de petites scènes sympathiques et narrant parfaitement la trame principale et les niveaux et le cheminement est cohérent.

REBOOT, SUITE, REMAKE ????….

D’un point de vue technique, c’est beau et le style dessin crayonné est toujours aussi plaisant à regarder.

Niveau animation, pareil c’est fluide, rien à redire..

Les musiques ??? Après en avoir fait une certaine « apologie » lors de leurs annonces concernant la collaboration avec les compositeurs des musiques de la trilogie, notamment Mr Yuzo KOSHIRO, il était difficile de ne pas en parler.

Sachez d’abord qu’il est possible dans le menu OPTIONS de sélectionner les musiques rétro ou celles du jeu.

Alors, pour ma part, concernant la nouvelle OST, rien de transcendant, certains morceaux sont bons d’autres aussi anecdotiques que ceux de STREETS OF RAGE 3. De toute manière, il ne sera pas possible de retrouver les même sensations laissées par celles des 2 premiers épisodes…

Je précise que la grande majorité des musiques a été faite par le compositeur Olivier DERIVIERE. Les autres sont plus venus en guest stars. Mais, on ne peut que saluer le  travail entreprit par ce compositeur.

De plus, par défaut, les musiques sont horriblement trop fortes par rapport aux bruitages et voix des personnages. On entend au final que les musiques et cela pose un problème sur le côté percutant des bruitages. Je vous conseille de rectifier le tir dans les options pour calibrer tout ça au mieux.

Après réglages, on retrouve une ambiance sonore agréable mais qui, pour moi, manque un poil de punch dans les coups notamment. Mais, c’est un défaut que je retrouvai dans la précédente trilogie.

Au niveau de la durée de vie, il faut compter bien 2 bonnes heures pour boucler le mode HISTOIRE en « TRES DIFFICILE ». Je n’ai pas tenté la dernière difficulté « MANIA ». J’avais un jeu à tester…. En finissant en cette difficulté, je n’ai pas vu de changement en ce qui concerne les différents modes débloqués.

La difficulté est assez bien équilibrée, hormis l’ajout (et pourquoi cet ajout???) des ennemis armés de couteaux qui te foncent vers toi comme des débiles et qui te touchent même si vous n’êtes pas sur la même ligne ???? ou des coups pieds sautés de l’espace, des filles aux bandanas ???!!!!

Ce problème était déjà présent dans l’ancienne trilogie. C’est frustrant et cela apporte rien.

J’ai trouvé fatiguant cette invulnérabilité rencontrés chez certains personnages et notamment les boss. En effet, lors de certaines phases matérialisée par un clignotement blanchâtre du sprite. Vous pouvez le tapez (sa barre de vie descend) mais n’annule pas son attaque ou n’enclenche pas l’animation des enchaînements classiques lorsque un ennemi se fait frapper.

L’ajout d’obtenir des vies et d’augmenter son scoring par l’intermédiaire de combos (combinaisons de coups portés sans avoir été interrompu) est un bon point et apporte un côté stratégique et fun.

Pour ma part, si j’étais conquis par la direction artistique du remake de WONDERBOY 3. Là, pour le coup, j’aime beaucoup moins avec STREETS et par moment avec certains boss (désolé je vais poignarder en plein cœur certains fans), j’ai l’impression d’être devant un épisode des TOTALY SPIES (série que je respecte pour autant). Le character design des nouveaux personnages ne passent définitivement pas.

De plus, les personnages « retro » a débloqué ne sont pas folichons et font tâche dans le décor.

Alors ce jeu tient il toutes ces attentes ????

Honnêtement, j’ai mis énormément de temps à porter un jugement définitif sur ce titre.

Le problème qui se pose c’est le titre. ..

« STREETS OF RAGE 4 » dans ce titre il y a le « 4 »… Une suite et non un remake comme cela a été le cas avec WONDERBOY 3 (qui est un respect absolu de l’original, je reprécise pour ceux qui n’écoutaient pas).

Ce titre est un respect absolu à la trilogie mais il n’est pas une suite pour être un titre innovant ou s’inspirant des bons titres du genre qui sont sortis durant ces 26 dernières années !!!!

L’ajout des combos, du bouton ramasser ou des petits plus dédicacés pour les fans sont des plus mais ce n’est pas quelque chose d’innovant et pour moi, suffisant.

Dans la construction des niveaux, après le 6ème niveau, CHINATOWN, les niveaux sont super courts et manquent d’interactivité et de vie.

Ex : dans le niveau 1, vous avez à un moment une voiture venant s’écraser contre un mur… Super sympa et après rien d’autre….

Pas de choix de niveaux, pas de petites salles à trouver (ex : rentrer dans une boutique), pas de système d’embrochement ni de réelles nouveautés ou innovations dans le gameplay….

… C’est du classique….. rien que du classique….


Alors peut-on réellement vouloir à DOT EMU, LEZARDCUBE et GUARD CRUSH GAMES ????

Non, si les fans absolus recherchent un pur STREETS OF RAGE, ils l’ont. Le jeu est propre et même si la direction artistique et les musiques sont discutables, le jeu est parfaitement maîtrisé et respecte la trilogie précédente.

Après pour les autres qui recherchaient un genre de renouveau, vous pourrez passer votre chemin car STREETS OF RAGE 4 n’invente rien… Et pour ma part, il n’apporte pas cette fraîcheur que d’autres titres du genre sortis récemment apportent comme par exemple : RIVER CITY GIRLS.


Genre : Beat'em all
Langue : Français (textes)
Développé par :LIZARDCUBE,GUARD CRUSH GAMES et DOTEMU
Edité par : DOTEMU
Taille: 3,2 Go
Sortie : 30 Avril 2020
PEGI : +3
Plateforme : Nintendo Switch, Playstation 4, PC et XBOX ONE (gratuit sur Gamepass)


Test réalisé par Kraâgan

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.