Jeux Vidéo Test Jeux Vidéo Test XBOX ONE

Test : The Walking Dead: The Telltale Definitive Series [Xbox One]

the walking deadGenre : Horreur / Jeu Narratif
Langue : Français
Développé par : Telltale Games , Skybound Games
Éditeur : Skybound Entertainment 
Taille : 45.09 Go
Sortie :  Septembre 2019
PEGI : +18

7/10


Je dois l’avouer, après avoir regardé deux-trois épisodes de The Walking Dead à la téloche je n’en suis pas devenu fan et pourtant j’ai tout de même donné sa chance à ce jeu estampillé Telltale. Un titre de nature narratif, qui nous envoie dans une histoire bien différente vécue par Daryll, Logi ou Negan, qui s’inspire nettement plus de la BD que de la série.

The Walking Dead: The Telltale Definitive Series est une compilation des titres parus dès 2012 sur Playstation 3 et Xbox 360 et qui aura son grand final en novembre dernier via Skybound Games venu sauver l’histoire après la mise à mort de Telltale survenu entre temps.

Je ne vais pas revenir sur l’histoire de Clémentine -jeune enfant sur le premier épisode et qui grandira au fil du temps-, qui suivant les épisodes survit à une marée de zombies plus ou moins entourés d’amis et finira par devenir une battante et combattante de premier ordre.

The-Walking-Dead-Collection-2-1

Comme tout bon jeu narratif qui se respecte, The Walking Dead: The Telltale Definitive Series nous propose donc une aventure où l’ont interagi directement avec l’histoire. Suivant les réponses auxquelles vous répondrez, ou suivant comment vous allez interagir avec les personnages qui vous entoure, vous allez façonner la suite de l’aventure, épisode après épisode. Vous n’avez réellement que très peu de liberté car l’histoire principale prime, mais ce qui change au sein même de cette histoire reste toutefois assez intéressante (certains PNJ seront plus ou moins gentils avec vous, d’autres mourront à des moments différents…)
Clairement ce type de jeu n’est qu’un vulgaire film interactif mais si l’histoire est bien menée (et amenée), si les protagonistes et l’interactivité donnent envis alors on peut réellement accrocher. A titre personnel, The Wolf Among Us est l’exemple parfait d’un titre au style narratif réussi.
Les phases de gameplay se résument entre explorations et recherches d’éléments dans des zones délimitées. Les QTE (entre autres immortalisés par un certain Shenmue) se situent à la fois dans la narration mais aussi durant les phases d’actions et cela dans toute la saga.

Mais revenons à cette compilation The Walking Dead: The Telltale Definitive Series.
Toutes les saisons où l’on côtoie le quotidien de Clémentine, avec l’intégralité de leurs épisodes, sans oublier l’histoire additionnelle de Michonne, représente plus de 45-50 heures de jeu. De quoi vous occuper longtemps, longtemps, très longtemps, beaucoup trop longtemps.
Hormis les quelques bonus présents dont la sempiternelle galerie d’art nous avons aussi droit à différentes vidéos dont une très intéressante sur la désastreuse fin du studio Telltale Games qui a fermé ses portes du jour au lendemain. Il y aussi un lecteur de musique qui vous permettra de réécouter les pistes musicales entendues durant votre périple.

The-Walking-Dead-Collection-2-2

Mais le petit plus de cette compilation, c’est son côté retravaillé.
Avec tout d’abord une légère refonte graphique appelée à juste titre « Graphic Black » et qui renforce le coup de crayon des contours et des ombres des personnages et décors. Le résultat est on ne peu plus proche de la BD.
Ensuite, un éclairage dynamique s’est aussi vu ajouté à la chose. Certes cela n’est pas réellement perceptible de prime abord mais face aux titres d’origine c’est nettement plus marquant.
Enfin, des animations supplémentaires ont également été apportées aux personnages pour leur donner plus de vie et de réalisme. Clairement cela en jette et on se retrouve ici avec quasiment un film d’animation.

Avant de conclure, je signale rapidement que vous allez vivre l’aventure tout en anglais sous titré en français, sauf… Sauf durant l’épisode final, qui est quant à lui bien dans notre langue. La synchronisation labiale étant de bonne facture, il est bien dommageable ne pas retrouver notre belle langue sur chaque épisode, mais c’est ainsi.


Amateurs de titres narratifs, je ne peux que vous conseiller de vous plonger dans cette aventure entourée de rôdeurs si et seulement si vous n’avez jamais joué à la série. Vous avez, comme vous l’avez compris, accès à l’intégralité de la série mais avec en sus, des bonus inédits. Après je ne peux que vous conseiller de faire le titre en plusieurs fois, en séparant bien vos épisodes sous peines d’être quelque peu blasé, c’est que 50 heures de jeu, c’est beaucoup, surtout pour ce genre de jeu très répétitif !

… Pour les autres, il n’est pas nécessairement besoin de repartir à l’aventure, mais vous vous en doutiez un peu quand même non ?

Pour terminer (enfin !) sachez que cette édition ne dispose pas d’optimisation pour Xbox One X, mais que la 4K et le HDR10 sont cependant bel et bien présents même sur la S !


Jeu offert par l’éditeur pour la réalisation de ce test



Pour soutenir le blog, acheter le jeu en cliquant sur ce lien

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.