Jeux Vidéo Test Jeux Vidéo The Saturnday's

The Saturnday’s #24

Aujourd’hui on fête les 19 ans de Street Fighter Zero 3 sur Dreamcast, le meilleur de la série… Hier c’était la sortie de Street Fighter 5 Champion Edition, une version XXL du dernier né de chez Capcom paru en 2016. C’est l’occasion de parler de Street Fighter Zero 2 sur Saturn sorti quant à lui en septembre 1996.Il est des trois Zéro -sans aucun doute- le plus connu de tous, du moins en Europe, la cause à la non arrivée du 3 dans nos contrées, faute à un Capcom frileux. Heureusement pour nous, il sera porté sur Dreamcast par la suite dans une version pixel perfect. Zero 2 ou Alpha 2 est comme d’accoutumé chez Capcom une version améliorée du titre précédent. Il faut dire qu’à l’époque les mises à jour ou les DLC n’existaient pas et que l’on devait passer à la caisse à chaque fois en achetant la nouvelle version si nous désirions les nouveaux personnages, décors ou bien tout simplement le rééquilibrage de certains combattants.Alpha – Warriors Dreams est pour Capcom l’occasion de renouveler sa licence Street Fighter en lui donnant un coup de jeune essentiel. Face à la série des Fatal Fury, mais plus particulièrement à Real Bout Fatal Fury, Capcom avait besoin de paraître plus jeune et dynamique que la série de SNK. Nouveau style graphique, nouveau système de combat, nouveaux combattants, le développeur fait table rase du passé pour se réinventer. Avec le premier épisode l’affaire est presque conclue, mais il manque la petite étincelle pour que Street Fighter Zero/Alpha deviennent aussi culte que Street Fighter 2. De janvier 1996 nous passons donc à Septembre 1996 avec des personnages, des techniques supplémentaires, un système de combat légèrement remanié ainsi que des graphismes entièrement revus et corrigés pour ce qui est des décors. De 10 personnages dont trois cachés (M. Bison, Akuma, Dan) débloquables avec un cheat code ou sous certaines conditions nous arrivons à un total de 18 personnages avec l’arrivée de certains petits nouveaux, mais aussi le retour d’autres iconiques. Nous retrouvons donc M. Bison, Akuma et Dan en tant que combattants classiques, mais aussi 5 nouveaux venus en la personne de Sakura (une fan de Ryu), Gen (qui était présent dans le premier Street Fighter), Rolento (un personnage issu de Final Fight) et enfin le retour de Zangief et Dhalsim de SF 2 (qui si nous suivons l’histoire, font -du fait- leur première apparition). Pour l’anecdote on peut aussi remarquer que Chun Li est débloquable avec sa tenue de SF2 (en pressant Start), et que l’on peut retrouver Evil Ryu ou Shin Gouki à débloquer sous certaines conditions. Enfin et nous en terminerons là avec les personnages de ce Street Fighter Zero 2, Cammy (découverte dans X-Men vs. Street Fighter) est à débloquer exclusivement dans la version Dash/Gold/’ du jeu.


Outre cette ribambelle de nouveaux personnages fraîchement arrivés, SF Zero 2 apporte un changement radical d’un point de vue graphique. Si l’aspect physique des combattants est identique, il faut aller regarder derrière eux pour voir un véritable coup de force de la part de Capcom pour y découvrir des décors tous plus flamboyant les uns que les autres. En effet, ils ont tous été retravaillé et le développeur a même poussé le vice à créer un décor par combattant.Ces mêmes arrières plans fourmillent de détails, et les plus fervents d’entre-vous en auront sans doute remarqué certains très drôles ou plus sérieux, notamment le jeune garçon s’énervant sur sa console dans le stage de Sakura ou bien tous ces beaux invités connus dans le niveau de Ken. Beaucoup de fan service rappelant la série des King of Fighters de SNK. Côté sonore Capcom fait aussi un excellent travail, avec notamment des musiques toujours de qualité, mais surtout des bruitages convainquant et toniques. Plus qu’une simple version 1.1, SF Zero 2 revoit entièrement sa charte graphique et proposant également des menus tout neufs. Il s’agit donc bien d’une suite et non pas d’une simple évolution.


La preuve en est aussi avec les combats et son système repensé. Il y a tout d’abord l’ajustement de certains combattants, puis aussi le fait que dorénavant tous les personnages possèdent deux Zero Counter, au poing et au pied. Un équilibre important qui change beaucoup de choses durant les combats, vous offrant ainsi une contre-attaque haute et une autre basse. Et puis il y a l’apparition du Custom Combo, une idée pour le moins originale, mais assez efficace pour se retrouver dans Capcom VS SNK 2. Le principe est assez simple, même si personnellement je n’aime pas trop l’utiliser, puisqu’il s’agit d’appuyer simultanément sur X,B,Z ou bien A,Y,C pour déclencher la barre de super combo. Votre jauge (Level 1 minimum) vous permettant ainsi pendant un certain temps d’enchaîner n’importe quel coup ou super coup sans vous soucier d’avancer. Votre personnage va avancer automatiquement vous laissant le temps de frapper.


Encore aujourd’hui Street Fighter Zero 2 reste une référence pour les amateurs de VS Fighting. Fun, rapide, avec un rooster varié et de belles animations c’est l’un de mes Street Fighter préféré toutes séries confondues. La version Saturn est le seul portage à proposer Evil Ryu, EX Zangief et EX Dhalsim, les deux derniers étant Zangief et Dhalsim avec leur mouvements de Street Fighter II ‘: Champion Edition. Enfin, la verion Zero 2 Gold présente tous ces personnages et ajoute des versions EX de Ryu, Ken, Chun-Li, Sagat et M. Bison.Vis à vis de la version Playstation, parue un mois plus tôt, la version Saturn se trouve mieux pourvue en terme de contenu. Due à des limitations techniques sur la console de Sony, la première version de Street Fighter Zero 2 perd le mode Survival (2 combattants contre Gouki) en faveur du mode d’entraînement, alors que le mode d’entraînement est retiré dans Zero 2 Dash/Gold/’ en faveur du mode Survival. Les deux versions japonaises sur Saturn intègrent les deux modes ainsi que du petit bonus (à savoir un menu Illustrations et un nouveau morceau de musique)


Parution: 1996
Développeur: Capcom
Editeur: Capcom
Genre: VS Fighting
Disponible sur: Saturn / Playstation / Super Nintendo / Arcade / Playstation 2…
Nombre de joueur: 1-2
Nombre de disque: 1
Cartouche Ram: Non
Sortie: Japon / US / Europe


Vous pourriez également aimer...