Auteur Axonais Livres

J’ai lu : Anchaing le Papangue de Pascale Stelmasinski

J’ai été soufflée par ce livre fort empli d’émotions et d’envie de liberté…

Résumé :
A l’île de la Réunion, où les navires négriers déversent régulièrement leurs cargaisons d’esclaves, la culture de la canne à sucre bat son plein. Abdou et Bincta, capturés au Sénégal, font partie de ces tristes lots et sont vendus à un riche planteur. Bincta met au monde leur fils, Anchaing, dans une case misérable. Celui-ci, insoumis, deviendra le légendaire Marron rebelle de l’île de la Réunion (le marronnage désigne la fuite d’un esclave hors du domaine de son maître). Marié à Héva, celui-ci réussira-t-il à lui offrir le plus

précieux des cadeaux, la Liberté ?

Avis :

Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai mis un temps fou pour me décider à débuter la lecture de ce livre. Aujourd’hui, je le regrette presque car « Anchaing le Papangue » m’a emmené dans une histoire puissante et vibrante qui serre les tripes et donne des accès de rage envers toutes les pourritures d’humains qui ne cessent de faire souffrir leur prochain.

Quoi de mieux qu’un livre sur l’esclavage pour faire ressortir ce côté sombre de l’homme ? De la main d’oeuvre quasi gratuite, des humiliations, de la torture, des meutres, des viols aussi… De quoi dégoûter, rager, pleurer sur le sort de ces malheureux qui ont été enlevés à leur famille et emmenés dans des pays pour travailler et subir le fouet, souvent jusqu’à la mort. D’autres n’ont même vécu que ça, nés esclaves sur les terres de leur ‘maître’, ils ont vécus esclave et sont morts esclaves. Comment peut-on traiter des gens ainsi ?

Pascale à le don de raconter des histoires. « Anchaing le Papangue » est son second roman et en 2017 il lui vaudra le prix littéraire du soissonnais.

C’est lors d’un voyage à la Réunion qu’elle entendra parler de la légende d’Anchaing le Papangue, légende qu’elle couchera sur papier en laissant son imagination faire le reste.

Ce livre est une pure réussite. Il y a tout ce qu’il faut, de l’émotion, une vraie histoire, de la recherche, de l’amour… C’est le cœur gros que nous suivons les aventures de Abdou et Bincta, couple enlevé au Sénégal et emmené à la Réunion pour travailler dans une plantation de sucre de canne. Ils auront un fils Anchaing dont les aventures nous serons relatées. Né esclave, il sera sans cesse en recherche de liberté… mais les maîtres sont là pour punir les fuyards…

Un livre qui prend aux tripes. Un livre qui fort. Un livre puissant. Un livre à lire absolument !

Vous pourriez également aimer...

2 commentaires

  1. […] qui raconte le destin tragique d’une paysane axonaise, « Anchaing le papangue » (gros coup de coeur) qui nous conte la vie des esclaves à la réunion, […]

  2. […] est toujours dans ma PAL, et je vous invite vraiment à découvrir mon coup de coeur « Anchaing le Papangue » Il me faudrait des grandes vacances pour rattraper mon […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.