Livres romance

J’ai lu : Calendar Girl -Mai- de Audrey Carlan

Résumé :

Quand Pretty Woman rencontre Gossip Girl…

Le mois de mai est chargé en émotion.

Avant de s’envoler pour son nouveau job, Mia passe à Las Vegas où elle rencontre le petit ami de sa soeur lors d’un dîner très officiel chez les parents du jeune homme. Les tourtereaux annoncent leur intention de s’installer ensemble et de se marier. Mia a un peu de mal à digérer la nouvelle.

Avis :

Voici la suite des aventures de Mia. Un nouveau mois, un nouveau client, une nouvelle aventure pour cette belle demoiselle de 25 ans qui doit rembourser les dettes de son père qui se trouve dans le coma, tabassé par son ex petit ami. Si elle ne paye pas il le tuera avant de s’en prendra ensuite à Maddy sa petite sœur. C’est pour cela que sa tante l’a recrutée dans sa boîte d’Escort Girl (merci tata)…

Jusque là elle a eu beaucoup de chance et les personnes qui l’ont employées ont été super avec elle. En ce joli mois de mai la voilà partie pour Hawaï où elle a été recrutée pour être photographiée en maillot de bain. Si vous avez vu Vaiana, vous arriverez parfaitement à imaginer l’endroit. Heureusement Gin, son amie et sa sœur qui a été demandé en mariage par Mat, doivent la rejoindre.

Dès son arrivée elle va mouiller sa culotte en croisant le beau Samoan Taï. Entre eux c’est direct, c’est cru, c’est cochon… Franchement c’est un peu relou, il faut le dire. Penser avec son sexe plus qu’avec son cerveau a un côté un peu lourdingue qu’on aimerait bien voir en sourdine quelques pages…

Soulignons que la belle pense toujours à Wes son premier client et que ce dernier s’affiche avec une autre nana ce qui a le dont d’agacer Mia. Donnant donnant, il ne va pas attendre religieusement qu’elle revienne pendant qu’elle prend son pied et se fait sauter par tout ce qui bouge et qui a une queue et qui se trouve dans un rayon de moins de 25cm autour d’elle.

Les scènes de sexe sont assez osées et le language… Non passons ce détail qui frise parfois du ridicule. À croire que Mia à le chic pour tomber sur des mecs canon ayant un vocabulaire proche du plombier des pornos que personnes ne regarde mais que tout le monde connaît.

En dehors de ces détails omniprésents, Mia arrive dans un lieu paradisiaque qui me rendrait envieuse…  oui moi aussi je veux du soleil, une île paradisiaque, des bons fruits frais…

L’auteur commence à tourner en rond. Le schéma reste le même. Un contrat, un beau gosse, du sexe, de la tune, du respect, des traditions et blablabla… Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil (comédie satyrique mise en scène par Jean Yanne en 72), je veux être un Bisounours c’est tout…

Un tome qui aurait pu être sympa si le romantisme avait été plus mis en avant. Un tome qui fait voyager parce que ça a l’air carrément cool ce coin là. Un tome qui n’apporte rien de plus que ce qu’on a déjà lu avec janvier, février, mars et avril.

Espérons que juin sera moins plombier pornographique et plus politique…

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.