Livres

J’ai lu : La fille aux cheveux roses d’Amelie B.

Un livre poignant sur la maladie, le coma, l’amitié, l’amour… Un livre à lire, une auteure à découvrir…

Résumé :
Après deux années de prépa, Adèle, élève sérieuse et réservée, quitte le cocon familial pour intégrer une école supérieure en province. La cohabitation avec les autres étudiants n’est pas toujours facile et l’ambiance festive qui règne sur le campus perturbe ses habitudes.
Une personne intrigue immédiatement la jeune Parisienne : Chloé. Son style décalé et son caractère bien trempé soulèvent quelques interrogations.
En voulant percer les mystères qui entourent cette fille aux cheveux roses, Adèle s’apprête à vivre l’année la plus marquante de son existence.

Avis :

Arrêtez de râler vous êtes en bonne santé… Voilà qui pourrait être ma conclusion…

Dans notre quotidien on se prend la tête pour tout et n’importe quoi. Machin ne m’a pas dit bonjour, c’est plus comme avant, j’ai trop de travail, j’ai pas assez de tunes… J’en passe et je suis restée soft car dans la vie de tous les jours, lorsque l’on se confronte aux râleurs invétérés, on en voit de toutes les couleurs… Enfin, on en prend plutôt plein les oreilles… bon je ne dis pas que l’on a pas le droit de râler, on peut s’exprimer mais attention à ce que cela ne devienne pas un mode de vie qui aura tendance à énerver votre entourage. Et je connais quelques cas bien gratinés en la matière !

« La fille aux cheveux roses » nous permet de prendre du recul, de réfléchir et de se dire que tous ça c’est bien peu face à la maladie.

Dans ce livre on suit les aventures d’Adèle dite « pupuce », fifille à maman qui prend son envol loin de sa famille pour ses études et qui est directement classée dans la catégorie des coincés du derrière. Heureusement Adèle va se faire des amis et survivre à cette école. Elle y croisera Chloé, une fille avec une mèche de cheveux rose, assez délurée et plutot du côté des fêtards.

Cela vous est-il déjà arrivé de croiser une personne et d’être attiré par elle ?

Et bien c’est ce qu’il va se passer pour Adèle, au pont qu’elle ira au bout du monde pour elle…

Mais je n’en dirait pas plus car je ne souhaite en rien dévoiler l’intrigue ou l’histoire en elle même dans laquelle on se plonge corps et âmes. J’étais tellement absorbée par les aventures des filles et de leurs amis que je lisais les chapitres n’importe où, n’importe quand.

La psychologie des personnages est assez intéressante. On entre vraiment dans la tête d’Adèle, on est avec elle face a ses interrogations, ses doutes, ses peines… On se retrouve un peu quelques années en arrière… On a tous déjà croisé un Louis, ce pote marrant et positif qui remonte le moral. On a tous déjà subit un Hugo, hautain et désagréable. On a tous une Pauline, l’amie proche à qui on peut tout confier. On a toutes déjà craqué sur un Quentin, le beau gosse proche de nous.

Ce livre est bourré d’émotions et de sentiments. L’amitié, la famille, l’amour, la peur, le désir, l’envie… Mais cela reste dans l’ensemble assez positif. Pas de haine ni de violence.

C’est vraiment un livre coup de cœur qui prend aux tripes.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.