Auteur Axonais Livres nouvelles

J’ai lu : La Petite Fille – Annick Etienne-Jumeau

Un retour en arrière, une découverte, une pointe de nostalgie… Un cocktail qui fait mouche, une nouvelle qui prend aux tripes… Et si c’était vous, votre histoire ?

Résumé :

Pourquoi Nanou, quinquagénaire alerte et dynamique, mais menacée par un burn-out, est-elle amenée à faire un retour sur le passé de grand-père ?

Risque-t-elle d’y découvrir quelques secrets ?

Un voyage entre passe et présent pour vérifier, peut-être, que « le malheur est le père du bonheur de demain » comme écrivait Albert Cohen.

Avis :

Vous ne la connaissez pas, vous n’en avez certainement jamais entendu parler, mais Annick Étienne-Jumeau est une femme passionnée par de nombreuses choses. La période 14-18, la photographie… Discuter avec elle est très intéressant. Elle est calme, posée et c’est avec plaisir que je découvre son premier écrit publié.

Elle a déjà eu l’honneur de publier un recueil de lettres que son grand-père envoyait à sa famille durant la guerre. Mais « La Petite Fille » est sorti de son imagination… Mais peut être pas complétement, vous comprendrez peut-être mieux avec la suite. On peut aisément imaginer que Nanou n’est autre que l’auteure (désolée je n’aime vraiment pas le mot autrice que je trouve moche au possible, mais là n’est pas le sujet).

Cette nouvelle nous emmène dans la vie de Nanou, dans ses pensées… Elle pense, elle se remémore, elle voyage, elle découvre… Son passé, sa vie, ses proches… Comme si quelques passages d’un journal intime nous étaient dévoilés… Nanou se livre, à nous, les lecteurs, et c’est avec discrétion que nous lisons cette nouvelle, par peur de déranger, par peur d’être découvert et de stopper cette belle histoire.

On peut apprécier le style simple et fluide d’Annick. L’écriture est douce et facile, à portée de tous les amoureux de belles histoires, car oui, l’histoire est belle, un peu triste pourtant. On aurait aimer plonger plus profondément dans l’histoire de cette famille, en connaître plus, savoir dans quel était d’esprit se retrouve vraiment Nanou après ‘la’ découverte. Mais que de portes ouvertes pour les personnes à l’imagination débordante…

« La Petite Fille » est à recommander à tous les amoureux de belles histoires…

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.