Livres roman

J’ai lu : Ne la dis pas à Maman de Toni Maguire

Résumé :

J’avais confiance en l’amour de ma mère. Elle lui dirait d’arrêter. Elle n’en fit rien. T. M.

L’histoire bouleversante d’une petite fille face à l’inceste et à la trahison… Stupéfiant. Daily Mirror

Cet ouvrage édifiant est le témoignage de l’extraordinaire courage de Toni Maguire. Closer Magazine

Avis :

Toni Maguire, auteur(e) de Ne le dis pas à Maman dans lequel elle raconte l’inceste qu’elle a subi enfant, aide aujourd’hui d’autres témoins de violences à raconter.Il n’a alors que 5 ans. Sa mère reçoit des hommes à longueur de journée tandis que son père (qui n’est pas celui de ses frères suppose-t-on) travaille. Tous les jours il n’attend qu’une chose que John son grand frère rentre de l’école pour jouer et s’inventer des histoires avec Davie, son petit frère de 3 ans. Il y a aussi Denise, la petite dernière qui n’est encore qu’un bébé.

Un jour il assiste à la tentative de suicide de son père. C’est là que tout va basculer… Les 4 enfants vont être emmenés. Les 3 plus petits seront placés dans l’orphelinat du Sacré-Cœur tandis que John sera placé Haut-de-la-Garenne. Denise sera séparée des garçons. Sa mère ne viendra jamais les chercher, ni son père qui restera sa vie entière enfermé en hôpital psychiatrique.
Les sœurs sont implacables et intransigeantes. Neville, l’homme qui s’occupe des poulets est fou et aime attoucher les petits garçons, les faire souffrir et leur faire peur. Les enfants n’ont le droit de rien et sont soumis à un rythme de vie millimétré, entre les messes et les travaux, l’école aussi pour ceux qui ont la « chance » d’y aller. Robbie et Davie se soumettent au risque d’être sévèrement punis et battus. Un jour, alors qu’ils s’amusent au lieu de nettoyer l’entrée, ils sont surpris par les sœurs. Davie basculera de la rampe et tombera d’un étage. Il ne sera plus jamais le même… Robbie sera puni, enfermé avec les poulets.
Un jour on lui apprend qu’il doit être transféré à Haut-de-la-Garenne car il devient ingérable pour les sœurs après avoir fui une nuit avec son ami alors qu’il devait veiller une sœur décédée. Il pense que tout va aller mieux pour lui et qu’il va retrouver John, mais les gardiens sont encore pire et toutes les nuits, comme tous les autres enfants, il craindra que les gardiens viennent le chercher pour s’amuser. John n’est plus là et Robbie se soumettra comme les autres car les punitions sont encore pire qu’à l’orphelinat. Un soir il subira l’initiation. Il sera drogué et alcoolisé. Ses souvenirs seront vagues mais présents. « Heureusement » pour lui il ne fait pas partit des « mignons », ses garçons plutôt beaux que les gardiens et certains hommes apprécient… pour s’amuser… Les enfants sont déguisés, violentés, abusés… Ils ont peur… Ils ont honte… Ils se taisent… D’ailleurs qui les croiraient ? Ne sont-ils pas des rebus pour la société ? Des bâtards ?
A 15 ans il peut enfin sortir, rejoindre John, vivre avec lui. Ils retrouvent leur mère pour avoir des réponses. Pourquoi n’est-elle pas venue les chercher ? Elle ne ressemble plus à celle qu’ils sont connu, abimée par le gin et la cigarette. Ils apprendront que pourtant elle est venue rechercher Denise, les laissant, eux, ses garçons, vivre l’horreur… Ils ne les reverront plus jamais.
Davie les rejoindra 2 ans plus tard. Il aura un travail, une chambre pour lui. Il vivra sa vie. Simple… John décèdera de maladie, jeune, trop jeune. Robbie, lui n’oubliera jamais…
Basé sur une histoire vraie, ce livre fait froid dans le dos. Comment peut-on abandonner ses enfants ? Comment peut-on être aussi cruels envers eux ? Comment les autorités ont pu laisser faire ça ? Fermer les yeux sur les suicides d’enfants et les disparitions ?
Un livre à lire, juste pour savoir que cela existe. Les âmes sensibles doivent s’abstenir car ce qui y est raconté est parfois insoutenable, sadique, violent…

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.