Jeux Vidéo Mini Test Test Jeux Vidéo Test Playstation 4 Test Switch Test XBOX ONE

Avis : Dandy and Randy DX

Après avoir vu le trailer de Dandy and Randy DX, je me suis dit pourquoi pas.
C’est mignon, ça semble assez nerveux et puis un petit jeu 2D après l’aventure psycho transversale à travers le temps et l’espace de 13 Sentinels ça ne pouvait que me faire du bien.

Nous voici donc avec un petit jeu sans prétention distribué par Ratalaika et qui pour le tarif fait, comme d’habitude, le travail, à savoir, du fun dans un style 2D de qualité et surtout avec la possibilité de jouer en français.

Pour vous la faire courte, vous allez vivre l’histoire de Dandy, un canard et de Randy, un lapin. Votre mission, vous diriger vers Sunrise Islands à la recherche de richesses pour payer vos factures. Malheureusement cette ile est aussi en proie à une invasion de pirates, eux venus récupérer un max de pognon au détriment des habitants.

Vous voilà donc parti sur plusieurs niveaux (symbolisés par différents endroits de l’ile) d’une facilité assez déconcertante et avec des boss qui le sont tout autant. En deux bonnes heures vous aurez plié le jeu.
Avancer sur l’ile en récupérant des items pour votre progression (grappin, boomerang…), trouver des clés pour ouvrir des portes scellées, trouver le commerçant pour acheter des cœurs, affronter des boss géants, résoudre des énigmes … … Du vu et revu, mais Dandy and Randy DX -sans renouveler le genre- arrive à nous faire passer un bon moment. De plus il est possible de prendre part à l’aventure à deux joueurs en local. Un petit plus juste histoire de partager ce bon moment, car cela ne change rien du tout au gameplay.

Un gameplay assez simple qui évolue avec les outils qui arrivent à notre disposition niveau après niveau. Le grappin notamment (qui rappelle celui de Link) permet de progresser dans le monde où on le découvre. Je trouve cependant dommage de ne pas en avoir besoin dans les niveaux passés précédemment. Cela aurait pu, à juste titre, offrir un peu de replay value pour Dandy and Randy DX en découvrant des zones jusque là inaccessible (avec des trésors, de nouveaux personnages ou de nouveaux boss), car ici il n’y a tout simplement rien de plus que les zones déjà visitées. On termine le jeu est basta.
Clairement il y avait quelque chose à faire ici, mais ne crachons pas sur notre plaisir, car si le jeu est court, il est, je le répète, fun.

Techniquement Dandy and Randy DX respire l’ère 8 bits, pour ne pas dire Master System (plutôt que NES) autant graphiquement que musicalement. C’est épuré, mais juste comme il faut. Le pixel est propre et les environnements variés. Certes, ça ne respire pas l’originalité (désert, forêt, neige…), mais on s’y retrouve, comme à l’époque.
L’environnement sonore, façon chiptune est assez agréable, quoi que très redondant. Les boucles de mélodies finissent par agacer, surtout si l’on traine un peu dans les niveaux.


Du bon petit jeu rétro comme j’aime. Pas de prise de tête, un gameplay simple, des environnements mignons, du beau pixel… Dandy and Randy DX fait le job, surtout pour le tarif.
Si vous êtes du genre à espérer passer des heures sur un jeu à l’ancienne et à la difficulté relevée, vous ne trouverez pas votre bonheur ici. Par contre, si vous recherchez de quoi passer un bon petit moment au calme, le jeu de Asteristic Game Studio devrait vous convenir.


Genre : Plateforme, Aventure, grappin
Langue : Français
Développé par : Asteristic Game Studio
Edité par : Ratalaika Games
Taille : 195,00 MB
Sortie : 29 avril 2022
PEGI : +7
Plateforme :  Playstation 4, Switch, XBox One|Series

Jeu testé sur XBox Series S
Jeu offert par l’éditeur

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.