Jeux Vidéo Test Jeux Vidéo Test Playstation 4 Test Steam Test Switch Test XBOX ONE

Avis : Red Ronin

Je dois bien vous avouer qu’avec son esthétisme un peu austère, je n’ai pas choisi d’essayer Red Ronin, on me l’a proposé, enfin l’éditeur Brésilien QUByte me l’a proposé pour être plus précis.

Il faut dire qu’avec les quelques images que l’on peut découvrir ici et là le jeu ne paie pas de mine. Et pourtant après avoir regardé le trailer, j’ai commencé à m’y intéresser et puis… Red Ronin s’avère finalement plutôt très sympa et bien fun à prendre en main.


L’action se déroule dans une sorte d’univers futuriste où Red, notre héroïne, après avoir été trahie par son ancienne équipe, décide (avec son compagnon bot ISAAC) de partir se venger pour éliminer tous ceux qui l’ont laissée derrière elle. Dans les faits ça rappelle un peu un certain long métrage de Quentin Tarantino où il fallait tuer un certain Bill.

Le jeu nous est vendu comme un Hack n’Slash Tactic au tour par tour et même plus précisément un Dash n’Slash !
Alors « Qu’est-ce donc que cela? » comme pourrait vous demander le roi Burgonde. Et bien le terme Dash n’Slash provient du fait que notre chère Red lors de ses déplacements ne navigue pas en case par case mais plutôt de mur en mur, puisque votre dash (déplacement) s’effectue dans la direction choisie jusqu’au mur qui fait face à vous. Ainsi tout ce qui est en travers de votre chemin se fait découper par votre épée. Votre épée bien entendu qui est aiguisée comme une lame, pointue comme un couteau, chauffée comme une flamme et puissante comme un fusil d’assaut.

Et donc d’où vient le tour par tour ? Chaque mouvement de Red (vers un mur donc) est suivi par le mouvement de vos adversaires. Il faut donc, comme vous l’avez deviné j’espère, éliminer tous les ennemis présents dans la salle pour avancer. Il n’y aurait pas de challenge si le but n’était pas de faire ça en un minimum de déplacements. Vos actions doivent être bien réfléchies pour porter un maximum de coups. Certains méchants face à vous devront prendre deux coups de lame pour tomber au sol, alors que d’autres sauront vous choper au vol. Un coup reçut et vous êtes morte, alors faite très attention a ce que vous allez proposer, mais également à la façon dont se déplace les ennemis sur la map.
Pour vous aider dans votre mission, vous aurez la possibilité d’user de techniques forts pratiques. Des capacités spéciales comme le changement de direction (vous évitant de dasher droit) ou le gel des ennemis le temps d’une frame. Mais attention, car ces capacités sont plutôt limitées. Et leur nombre sur la map n’est pas là pour rien. Certes vous pourrez faire sans tout utiliser si vous savez bien gérer vos déplacements, mais si vous avez tout utilisé et que vous n’êtes pas sorti de la pièce, cela risque d’être compliqué.

Le jeu est donc tactique, clairement. Foncer dans le tas, c’est la mort assurée. Encore plus face aux boss, qui sont plutôt coriaces, les bougres. Il faut bien apprendre le pattern et ne pas avoir peur de mourir pour dénicher leur point faible.
Anecdote marrante, sur le deuxième boss, après l’avoir vaincu après quelques tentatives infructueuses le jeu a frisé juste avant la sauvegarde. Manque de chance. Les confrontations suivantes ont été très pénible et j’ai eu un mal de chien pour mettre à terre le vilain (la vilaine).
Après cette mésaventure vous prendrez en main Yellow, qui en plus des atouts de Red possède une esquive et un ami sniper qui peut tirer une fois par pièce. On peut dire que c’est ici que tout débute pour de vrai, puisqu’après ça, ça se complexifie pour de bon. Ce n’était que du gâteau… Mais chut…
Préparez-vous à mourir des dizaines, des centaines (?) de fois et d’y passer des heures…

Et les graphismes rétro ? Et bien finalement on s’y fait. Il y a suffisamment de détails pour dire que le travail est de qualité. Les animations sont chouettes et le rythme du jeu a énormément de pêche du coup on ne fait plus trop attention. Pour la bande son c’est tout aussi agréable.


Red Ronin il faut l’essayer avant de le critiquer ! Plus sérieusement le titre fait largement le taf. L’ambiance sent vraiment la vengeance et on s’éclate à dasher, à trancher, à ralentir le temps et à trancher encore et encore.
Non vraiment Red Ronin est bon petit jeu.


Genre : Tactical Dash n'Slash, 
Langue : Anglais
Développé par : Wired Dreams Studio
Edité par : QUByte Interactive
Taille : 546 Mo
Sortie : 14 octobre 2021
PEGI : +16
Plateforme :  Playstation 4|5, Switch, PC, XBox One|Series

Jeu testé sur XBox Series S
Jeu offert par l’éditeur

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.