Jeux Vidéo Test Jeux Vidéo Test Switch

Test : Obakeidoro ! [Switch]

NSwitchDS_Obakeidoro

Genre : Jeu de cache cache
Langue : Français
Développé par : Free Style
Edité par : Free Style
Taille : 620,76 MB
Sortie : 29 Aout 2019
PEGI : 3

7.5/10


Je ne vous cacherais pas que j’ai découvert ce titre grâce à Facebook et ses pub sponsorisées. Résultat me voilà en plein test d’un jeu de cache, 100% et qui mine de rien s’avère plus intéressant qu’il n’y parait.

Un jeu de cache dans une ambiance Halloween, vu comme ça, peut rappeler quelques peu Dead by Daylight. Et je ne vous contredirai pas, car oui Obakeidoro ! reprend le même système compétitif et collaboratif, mais dans un univers nettement moins gore et macabre que le jeu de Behavior Intercative. L’autre titre auquel cela peut faire penser est le mini jeu consacré à Luigi’s Mansion dans Nintendo Land.

Obakeidoro! de FS Games va donc vous proposer de jouer jusqu’à 4, en ligne ou en local (sur le même écran ou sur 4 switch), où l’un d’entre vous devra trouver les trois autres.
Vous allez donc incarner un fantôme, un démon, une grenouille mutante, ou bien une tête de citrouille qui va devoir poursuivre des enfants (ainsi qu’un petit chat) dans différents lieux. Cimetières, villes ou bien marécages seront des endroits parfaits pour jouer à cache cache avec des monstres.
Au milieu de la map, il y aura une prison dans laquelle le vilain -vraiment vilain- vous jettera une fois attrapé. Pour vous en échapper seulement une solution s’offrira à vous, que vos amis viennent vous délivrer, s’ils en ont le courage et surtout la possibilité.
Une fois les trois gentils enfants (ou chats) attrapés ça sera game over pour votre équipe et la victoire pour le démon. A contrario, s’il ne vous a pas attrapé durant les trois minutes de jeu, ça sera la victoire pour vous et vos camarades. Pour vous faire sortir vos compagnons devront désactiver des serrures (2 ou 3) suivant la difficulté du niveau choisi.

70478189_2660945217262473_2636985374282350592_o

Pour vous aider dans votre fuite, vous pourrez utiliser votre lanterne. En effet cette dernière peut émettre une lumière paralysante qui vous permettra de prendre la fuite. Cette ‘arme’ ne peut être utilisée qu’une seule fois, sauf si vous êtes fait prisonnier puis libéré. Une fonctionnalité à prendre en compte surtout si vous êtes le poursuivant.
Dans la boutique vous trouverez de nombreuses lanternes avec des caractéristiques propres. Certaines frappent très loin au détriment du temps d’immobilisation, alors que d’autres mettent du temps à charger, mais immobilisent plus longtemps. Un choix à bien prendre en compte si vous optez pour des techniques d’attaques ou de défenses ! Vous comprendrez en jouant…
Pour le chasseur, dans la boutique vous retrouverez aussi des personnages à débloquer. Eux aussi auront des caractéristiques différentes selon lesquelles vous sélectionnez, plus ou moins lents, plus ou moins sensibles à la lumière ou bien plus ou moins adapté aux lieu. La grenouille sera notamment plus rapide dans le marais que le Faucheur ou le Loup-Garou.

Pour booster la durée de vie, des tampons à débloquer sont aussi présents. Certains apportent des bonus, pour les humains ou pour les monstres. Un petit plus sympa, qui s’il ne fait pas avancer le gameplay, permet de débloquer des personnages supplémentaires.

70537679_2660941117262883_61940523694292992_o

Parlons maintenant du jeu en ligne. Les fonctionnalités sont classiques, puisqu’elles nous permettent simplement de choisir notre personnage. Monstres ou humains. Le choix du terrain ne se fait pas de façon aléatoire, mais plutôt comme Splatoon, à savoir que toutes les heures, le lieu changera. La salle d’attente si je n’ai pas eu trop de problèmes pour trouver des personnes avec qui jouer, permet tout de même de jouer même sans coéquipiers, ces derniers étant pris en charge par l’IA du jeu. L’IA n’est pas trop ridicule, tant pour les vilains que pour les humains. Ces derniers se cachent bien et font tout pour vous sortir de la prison lorsque vous êtes derrière les barreaux. Attention par contre à votre ennemi, qui contre toute attente se veut très futé.

Côté graphisme, le titre n’explose pas la rétine. Mais sincèrement il n’en faut pas plus pour passer un bon moment. Je n’ai pas recensé de bugs notables et ça c’est une bonne chose. Pour la DA, figurez vous que j’ai pas mal pensé à Numblast (sortie sur PSP), idem pour la musique, avec un choix qui colle bien au thème. Un peu cool, légèrement Smooth Jazz, nous sommes très loin d’une ambiance morbide et c’est mieux ainsi.

70540063_2660937997263195_2205119038210703360_o


Et maintenant, soyons sérieux. Quel est la durée de vie d’un tel jeu ?
Pour tout vous dire je n’en sais rien. Certes moins accrocheur qu’un Party Game façon Towerfall ou Overcooked, Obakeidoro! n’en reste pas moins un très bon jeu en famille, ou même en ligne. Les serveurs sont très bons, donc même seul dans son salon, il y a possibilité de s’amuser à plusieurs en ligne. Après en amis, pour quelques parties il y a effectivement moyen de s’amuser quelques temps. Je pense cependant que pour les enfants, le potentiel reste assez élevé et que les parties peuvent durer assez longtemps.

Obakeidoro! est une bonne surprise pour jouer en famille… Uniquement.


Jeu offert par l’éditeur

Vous pourriez également aimer...

0 commentaire

  1. […] avez apprécié le jeu de Free Style (qui a été très bien noté par votre serviteur sur le blog la preuve ici même) alors vous serez heureux d’apprendre qu’il aura le droit à une version physique dès […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.