Jeux Vidéo Non classé The Saturnday's

The Saturnday's #6

Dead or Alive

DOA3.jpg

Parution : 1997
Développeurs : Tecmo
Éditeur : Sega / Tecmo
Genre : VS Fighting
Disponible sur : Arcade / Saturn / Playstation
Nombre de Joueur : 1 – 2
Nombre de disque : 1
Cartouche Ram : Non
Sortie : Japon


Ce premier épisode de cette série devenue culte a d’abord fait ses armes sur borne d’arcade, puis sur la Saturn. La version Playstation n’arrivera que bien plus tard sous une version remaniée, avec plus de perso et étonnamment sans être réellement plus convaincante graphiquement et ne tournant qu’en 30 images par seconde.

Tecmo voulait prouver qu’il était possible de faire aussi bien que Maître Sega en matière de 3D. Pour cela ils ont choisi de s’affronter sur l’univers de la baston, en s’attaquant à Virtua Fighter 2 et en utilisant le fameux Model 2 de la marque.
Le résultat en arcade est absolument incroyable. Plus dynamique et surtout en apportant de la nouveauté en matière de gameplay, Dead or Alive reste cependant assez discret en salle. Et ne prendra véritablement son rang de culte qu’avec le deuxième opus, véritable bombe sortie sur Dreamcast.

La version Saturn est vraiment bluffante, lorsque l’on connait les caractéristiques de la machine. Le jeu malgré la non présence des décors en 3d est bien plus beau que Virtua Fighter 2. Et contrairement à la série des Tekken et des Toshinden sur Playstation, il est peut-être l’un des jeux 3d qui a le mieux vieilli.
A coté des claques graphiques, Dead or Alive, envoie aussi un message bien clair à ses concurrents. On peut faire mieux en matière de gameplay. La team Tecmo a en effet apporter un système de contre, qui remplace la simple garde donnant beaucoup d’intensité aux combats. Autre innovation la zone de Ring Out est remplacée par zone dite Danger Zone, qui fait énormément de dégâts lorsque l’on tombe dessus.
Le jeu est très fluide, plus que VF2 et les coups sortent très facilement, bien plus que sur Tekken (troll). Dead or Alive est très rapide à apprivoiser et ce dynamisme dans le système de combat le rend très ouvert à tous les types de joueurs et joueuses.

On se souviendra aussi de cette intro, vraiment très belle pour l’époque où l’on découvre nos protagonistes masculins et féminins. Ce jeu a aussi apporté beaucoup en matière de game design avec des personnages féminins aux caractéristiques physiques avantageuses. A noter la possibilité de débloquer  4 costumes par personnages après avoir terminer le mode histoire. Pour tout débloquer il faudra donc retourner au combat de nombreuses fois.

Enfin, et je terminerai sur ça, notez qu’il existe deux version du jeu pour la Saturn, la première, classique, avec le disque orange et la seconde avec une box carton où le disque est bleu et contenant un livret avec des images.

 

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.