Jeux Vidéo Livres

J’ai lu : The Heart of Dead Cells – A Visual Making-of de Benoît Reinier

On peut le dire Dead Cells est une expérience Vidéo Ludique comme on aimerait en avoir plus souvent. Si le jeu des français de Motion Twin prouve que l’on peut être original en utilisant de vieux préceptes, il prouve surtout que le Pixel-Art est un art à part entière dans le jeu vidéo. Car si Dead Cells se révèle être un très bon jeu, il est surtout visuellement incroyable.

Ce livre paru chez Third Edition et écrit par Benoît Reinier va nous raconter l’histoire de la création de cette pépite, en textes et en images. Choix éditorial au combien jubilatoire car ce format très agréable à l’œil, est bien trop rare aujourd’hui chez les éditeurs de livres consacré aux JV.


L’auteur Benoît Reinier, Youtuber et journaliste chez Gamekult, va tout au long des 200 pages du livre nous faire un topo massif de Motion Twin, de Dead Cells, des premières idées jusqu’à sa mise au monde sur console, mais aussi pourquoi ce jeu Made in France est une réussite face aux autres jeux du même genre.

Nous allons donc découvrir comment est né le bébé, comment les développeurs ont fait confiance à la communauté de gamers sur PC pour améliorer le jeu, pour le rendre plus intéressant et surtout très abouti.
Laisser le jeu aux joueurs pour pousser le gameplay vers le haut, une prise de risque payante car finalement c’est toute la conception qui s’est vue améliorer et pousser vers la perfection.
L’auteur nous emmène dans le studio d’une façon très amicale. Nous sommes les bienvenus, c’est un plaisir de découvrir comment l’équipe a progressé elle aussi pour donner aux joueurs se qu’ils désiraient. Progression dans l’histoire, dans les mécanismes, les recherches minutieuses pour donner aux graphismes une atmosphère particulière… Ce livre est passionnant.
On découvre ce qui a fait de ce jeu ce qu’il est aujourd’hui. Les influences, les idées, pourquoi ils ont préféré intégrer telle ou telle fonctionnalité dans le gameplay (la parade du bouclier, le système de forge… et beaucoup beaucoup d’autres).
L’auteur prend le pari d’écrire simplement pour nous parler d’une équipe, il faut dire que presque l’intégralité du livre est une retranscription d’interview, d’un moment vécu au sein de Motion Twin durant une journée. Nous sommes pour ainsi dire assis à côté des interlocuteurs et nous observons, nous écoutons, comme des gamins.

A côté de Dead Cells, l’auteur nous rappelle au passage la croissance incroyable de cette entreprise française. De son début en tant que créateur de petits jeux web à la finalisation du titre qui va les propulser au rang de ‘déjà’ grand développeur. Le bonheur d’avoir eu l’idée de créer un accès anticipé sur Steam pour le jeu. Des informations toujours intéressantes et souvent pertinentes à propos d’un collectif et la fabrication d’un jeu. Ce livre est passionnant.

Enfin, le livre ajoute une belle plus-value à ce qui y est écrit. Les images. Ce livre est rempli d’illustrations et de photos concernant Dead Cells toutes plus belles les unes que les autres. C’est un vrai plaisir pour les yeux. Les images du jeux, les dessins de chez Motion Twins, les fan-arts, la créations du personnage, la création des goodies et des statuettes, sans oublier les croquis ou bien encore les photos d’endroits existants ayant inspirés les décors… Tout y est.

Bref, ce The Heart of Dead Cells – A Visual Making-of de Benoît Reinier est un très bel hommage.
Si vous êtes fan du jeu, il vous est impossible de passer à côté.


Un livre acheté avec mes petites mains, avec mes deniers. Merci à Sandra.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.