Jeux Vidéo Test Jeux Vidéo

Test : Realpolitiks

NSwitchDS_Realpolitiks300.jpg

Realpolitiks

Genre : Simulation politique, Gestion
Langue : Français
Sortie : 30/08/2018
Développeur : Jujubee
Éditeur : Forever Entertainment
Taille : 481 MB

Site web

8/10


Pour tout vous dire, jamais je n’aurai cru tant apprécier ce jeu.

Les jeux de simulations et encore plus de stratégies jusqu’à présent m’avaient toujours fait fuir. Je trouvais ça long, ennuyeux et franchement, cela ne m’avaient jamais attiré.
Mais ça c’était avant Realpolitiks.

Realpolitiks est un jeu de stratégie développé par le studio polonais Jujubee, qui lorgne principalement vers la simulation politique mondiale. Une sorte de Risk avec tout l’esprit politique absent du jeu de plateau.
Ne maîtrisant pas du tout le genre Stratégie, je me suis renseigné un minimum sur ce que pouvait nous proposer réellement Realpolitiks. Et je suis tombé sur une page Wikipedia, expliquant qu’un jeu de grande stratégie est un jeu qui se focalise sur la stratégie à grande échelle. A savoir que le joueur doit ainsi gérer ses ressources et les mouvements de ses armées dans des conflits qui englobent plusieurs pays.

Realpolitiks est un jeu complexe, mais complet avec un nombre de paramètres à gérer assez impressionnants.

Après le tutoriel qui permet de prendre confiance, plusieurs scénarios nous sont proposés.
Nous avons « Le monde ne suffit pas » avec un scénario qui se déroule dans un futur proche (2020) et tout ce qu’il va s’y dérouler pourrait presque réellement se produire, puisque l’IA prend en compte l’histoire récente de chacun des pays présents. Dans ce scénario, plusieurs objectifs vous sont aussi proposés. Tout d’abord avoir le score le plus élevé au 01/01/2100 pour gagner et devenir la plus grande puissance parmi ceux proposés (Allemagne, Russie, Etats-Unis, Brésil, Chine, Japon, Inde et Turquie). Ensuite, suivant le pays choisi, plusieurs missions économiques ou militaires vous seront confiées. Le Brésil devra annexer le Panama avant 2035, ou bien le Japon qui devra s’assurer d’un certain nombre de ‘ressources’ avant 2033. Enfin l’Allemagne devra influencer politiquement ses voisins Autrichiens ou Suisses pour qu’ils deviennent des régimes autoritaires.

Ce scénario est vraiment très intéressant, car il laisse entrevoir une certaine vision du monde, au travers de l’IA, comme la guerre entre le Mexique et les USA, ou bien la prise du Pôle Nord par ces mêmes Américains face aux Russes. Enfin, on verra les Chinois et le Japon remettre ça comme il y a 100 ans. Pour être arrivé jusqu’en 2050 environ, j’ai été très surpris de la mise sur le coté des pays d’Afrique, très discrets, voir même totalement occultés.

Nous avons ensuite, « L’aube d’un jour nouveau » qui se déroule à partir de 2050. Ce scénario étonnant se déroule après la Troisième Guerre Mondiale ! Rien que ça. On découvre que de nombreux pays ont disparu, alors que d’autres sont nés de pactes ou de la création d’un nouvel ordre. Notre France est désormais coupée en deux, le nord du pays, la Belgique, les Pays-Bas et une partie de l’Allemagne forment l’Europie, rappelant l’Empire de Charlemagne. Le sud quant à lui forme la France méridionale. De ce qui devait arrivér en Espagne s’est réellement produit, à savoir la scission des régions telles que la Catalogne qui se ic joue désormais seule, ou bien avec la Galice qui a choisi de rejoindre le Portugal. Beaucoup de changement, comme aussi l’Europe centrale, qui est enfin unie, l’Inde qui est désormais découpée en deux, et la Chine qui n’est plus, ou presque plus puisque décomposée en 3 vastes territoires, avec la Chine, la Nouvelle Chine et la République de Chine. Une fois de plus le continent Africain reste calme, avec seulement le Maghreb, devenu unie et la Nouvelle Afrique de L’Ouest.
Parmi les missions il y aura aussi de quoi y voir de l’anticipation. Je pense notamment à la Confédération, vaste morceau des défunts États-Unis d’Amérique qui doit prendre sous sa houlette Cuba, Mexique et Panama, ou bien encore, la fameuse Iran et ses Chiites qui doivent prendre par la force les Sunnites d’Arabie Saoudite.

Enfin, le dernier scénario vous propose l’aventure « Nouvel ordre mondial » qui débute en 2222. Ici c’est assez spécial, avec un scénario vraiment barré. Le monde a été divisé en de très nombreux pays. L’Europe principalement (avec pour la France, l’arrivée de la Picardie, la Bretagne ou bien encore la Normandie ne laissant qu’une Gaule au centre du pays), mais aussi l’Afrique ainsi que le Moyen Orient ou bien l’Amérique dans son ensemble.
L’objectif principale est de finir le premier au 01/01/2300 et contrairement aux précédents scénarios, il n’y a aucune mission annexe. C’est donc ici, un chacun pour soi et à vous de prouver que vous êtes le meilleur président du Monde, à choisir parmi 8 pays, dont la Slavie, l’Empire Romain, ou bien Arabica (l’ex Jordanie).

Voilà pour les histoires dont vous allez être le responsable via les élections !

Vos possibilités politiques, commerciales, internationales sont très variés. Il va falloir connaître quelques subtilités politiciennes pour s’affilier ou pas avec vos pays voisins. Espionnages, mensonges, alliances commerciales ou financières, devront faire bonnes figures avec votre politique intérieure, à savoir, la recherche et le développement industriel. L’éducation, la médecine et l’armée seront aussi à gérer pour empêcher un chômage galopant. Il faudra aussi moderniser l’État, ou bien si vous le désirez devenir un pays totalitaire. Tout est possible, tout est réalisable !

Visuellement la carte du monde est assez claire. J’aurai bien aimé pourtant pouvoir zoomer un peu plus sur les pays pour y voir plus de détails. Cependant elle reste vivante, avec des bateaux et des avions qui circulent un peu partout.
De nombreux menus sont présents sur la carte. Un seul regret, les textes sont petits et j’admets que c’est un peu juste en mode portable, il ne faudra pas hésiter à plisser les yeux si vous n’avez pas une bonne vue. 4 onglets principaux sur le menu de gauche permettent d’avoir accès à toute l’actualité de votre pays en temps réel. D’autres onglets sur le bas de la cartes vous permettront aussi d’accéder immédiatement à vos projets ou à vos devoirs de Président.

Ces mêmes projets et devoirs, quels qu’ils soient vous coûteront de l’argent et c’est ici qu’il faudra faire attention, à vos dépenses, à vos rentrée d’impôts etc. Il faudra quelques parties pour bien maîtriser ces fonds car tout s’enchaîne assez vite. Le temps passe d’ailleurs rapidement. Une journée passée dans le jeu est égale à une seconde dans la vie réelle, vous pourrez tout de même mettre le jeu en pose pour réfléchir, ou bien accélérer le tempo, passant à une demie seconde pour une journée.


Clairement, Realpolitiks m’a surpris. Les premières heures sont difficiles car il faut comprendre et découvrir toutes les possibilités (oui le tutoriel ne nous montre pas tout), mais après, tout s’écoule de façon plus simple. On se surprend et on se découvre républicain, socialiste, ou capitaliste certains deviendront sans doute de véritables tirants. Le temps passe vite lorsque l’on cherche à faire du bien, ou du mal aux pays voisins, lorsque l’on s’occupe de politique. A contrario lorsque les premiers objectifs principaux sont passés, le temps passe malheureusement bien plus longuement. Mais il ne faut pas oublier le principal, faire gagner de l’argent à votre pays, sinon, c’est le game over assuré et votre pays finira, en guerre, en rébellion intérieur, ou bien avec un déficit abyssal.

Si vous aimez les jeux de stratégie et que vous pensez pouvoir devenir le meilleur homme politique, je pense que Realpolitiks va vous plaire. Je conseille fortement.


Vous pourriez également aimer...

0 commentaire

  1. Cicek a dit :

    Bonjour très belle analyse as tu réussi au cours de tes parties à annexer diplomatiquement les pays où région (ex Angola ou L’Inde avec le Bangladesh, France avec la Wallonie) cordialement

    1. Salut. Mon test date de 2018, je dois avouer que c’est un peu loin et que malheureusement je n’ai pas eu le temps de prolonger ma session de jeu.
      Je ne me souviens pas avoir annexé qui que soit. Il me semble avoir joué avec le Brésil du coup je m’étais vraiment concentré sur l’aspect économique.

      1. Cicek a dit :

        Je te remercie pour ta réponse et attends avec impatience la sortie de l’opus 2 de realpolitiks.
        Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.