Ma Playlist Musique Non classé

J'écoute: Manowar – Nessun Dorma

Ha, Manowar, The Kings of Metal !


Souvent décrié, mais presque jamais égalé, Manowar, malgré les clichés que le groupe dégage autour de lui et de sa musique, reste un incontournable, que dis-je, une légende. Ce combo Américain a amené le Heavy Metal dans des endroits jusqu’alors inexplorés durant les années 80. Certes dragons et épées en tout genre, ainsi que les pochette d’album n’ont pas aidé à rendre crédible le groupe, mais pourtant, sans Manowar aujourd’hui le Heavy Metal ou  le Heavy Speed n’aurait sans doute pas la même allure aujourd’hui.

Connu pour ces titres lourds ou Speed, mais composés pour faire des tubes en live grâce à des refrains fédérateurs (« Courage », « Father »…), Manowar sait aussi varier les plaisirs avec de très belles ballades, très mélodiques, où son chanteur Eric Adams excelle vocalement.

Sur l’album Warriors of the World, l’un des meilleurs albums du groupe selon moi, les Américains prennent quelques risques en cherchant modernisant leur son.
A coté de quelques gros tubes, l’album dénote avec des reprises, « An Americain Trilogy » tout d’abord, composé par Mickey Newbury et immortalisé par Elvis Presley, mais aussi Nessun Burma de Puccini popularisé par Pavarotti. Sur ce titre, Eric Adams prouve qu’il est encore plus grand chanteur qu’il n’y parait. Cette composition devait à l’origine n’être qu’un petit remerciement aux fans italiens. Sans doute prévue sur un single, après l’enregistrement le groupe a prit la décision de l’inclure dans l’album.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.