Jeux Vidéo Test Playstation 4 Test Switch

Avis : Panorama Cotton

L’arrivé de Panorama Cotton sur Switch et Playstation 4 ravivera chez certains fans de Shoot Them Up de bons souvenirs, ceux où beaucoup trop de jeux ne passaient pas la frontière japonaise.

Nous ne sommes pas ici pour essayer de comprendre pourquoi le titre de Success n’est pas sorti du Japon en 1994, mais bel et bien pour parler du jeu réédité par Inin Games.

Tout d’abord il est bon de remercier les éditeurs (tout comme Strickly Lilited pour la sortie physique) car c’est une réelle opportunité de pouvoir jouer à ce titre (peu, voir pas connu du tout chez nous) issu de la série des Cotton dont on fête les 30 ans cette année.

Ce Panorama Cotton est assez particulier car contrairement à ses congénères de chez Success et parus sur les plateformes de l’époque ou après, il n’est pas un Shump horizontal. Success a étonnamment décidé de proposer une chasse aux bonbons mais avec une vue de derrière. Cette vue n’est pas sans rappeler un certain Space Harrier paru en Arcade.
Rejeton de Yu Suzuki le titre faisait à l’époque œuvre de techniques finement trouvés pour imiter la 3D à coup de répétition de sprites. Je ne sais pas si le titre de Success reprend ce même principe, mais l’illusion fonctionne assez bien, même si le rendu général reste assez fouillis face à l’œuvre de Suzuki.


Ce Cotton reste également particulier de par son bestiaire très éloigné de celui qui était jusqu’à présent connu dans les titres précédent. On se demande ce qu’on pu fumer les développeurs, car pour faire simple, on se retrouve avec des ennemis très originaux et souvent très particuliers (bien que certains n’auraient pas fait tache dans Parodius).

De manière générale la vue choisie ne permet pas d’y voir grand chose. De temps en temps on se prendra des attaques ennemies ou des décors parce qu’on les aura vu au dernier moment ou bien parce que leur couleur ne nous a pas permis de bien les différencier. D’ailleurs ces deux facteurs sont bien les plus gros soucis de Panorama Cotton, qui sans ça serait un pur moment de plaisir. En effet le jeu est nerveux, il y a de l’action non stop, les ennemis sont sympas et le titre n’est pas trop difficile. Malheureusement donc, il y a cette vue à la troisième personne mal fichue qui vous empêche de bien voir ce qui arrive vers vous et une palette de couleurs bien douteuse qui clairement ne joue pas en notre faveur. Certains passages sont psychédéliques avec profusion de couleurs alors que d’autres ne laissent entrevoir qu’une petite variation de teinte bien désagréable.

Toujours du coté visuel on se dit au début que c’est bel et bien moche. Soyons franc jeu, c’est le cas et puis finalement au bout d’un certain temps de jeu on s’y fait et on se dit même que la Megadrive (presque en fin de vie) en avait encore à revendre. Nul doute que le titre aurait gagné à sortir sur Mega CD plutôt qu’en version cartouche. D’autant que cela aurait peut-être évité d’éviter une bouillie de son. En effet, Panorama Cotton ne brille pas non plus par sa bande son (quoi qu’elle reste dynamique), mais on sera ravi d’entendre de belles voix digitales lorsque notre petite sorcière envoie une attaque spéciale. Je chipote, je chipote, mais ce n’est pas la joie non plus ici.

Enfin, je parlerai de la difficulté du jeu qui varie de facile à y en a partout je ne comprends plus ce qu’il m’arrive. Les premiers niveaux étant en effet plutôt simples à traverser alors que la fin se montre bien plus exigeante (et c’est sans doute dû à ce dont on a parlé au dessus, la visibilité) car les ennemis sont biens plus nombreux.

Cette nouvelle version issue d’émulation est servie avec son petit lot de bonus modernes. Vous aurez en plus du ‘rembobinage’ qui donne un certain confort de jeu -il faut bien l’avouer-, la réaffectation des touches, des filtres d’affichage, une option de sauvegarde ainsi que quelques moyens de triches dont l’invincibilité… Si avec tout ceci vous n’y arrivez pas, je ne peux plus rien pour vous.


Mais ne crachons pas dans la soupe, pouvoir jouer à ce titre de la saga Cotton en 2021 reste plaisant. Certes il a quelques défauts, mais il faut bien comprendre que le jeu date de 1994 et qu’il faut donc faire avec. Seul le prix peux freiner votre envie et ma foi, ça peux se comprendre, surtout face à un Gleylancer beaucoup moins cher.


Genre : Shoot Them Up
Langue : Japonais, Anglais
Développé par : Success,
Edité par : ININ Game
Taille : 42,00 MB
Sortie : 29 octobre 2021
PEGI : +7
Plateforme : Switch, Playstation 4

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.