Jeux Vidéo Test Jeux Vidéo Test Playstation 4 Test Switch

Avis : Darius Cozmic Collection Arcade [Playstation 4]

Après le bon, mais peut mieux faire Darius Cozmic Collection Console, voici qu’arrive dans nos pages, Darius Cozmic Collection Arcade et qui comme vous devez le deviner contient quelques titres, des classiques évidemment, des Darius parus dans les salles d’Arcade il y a de nombreuses années.

La compilation est du même acabit que la précédente, c’est à dire que d’un point de vue esthétique, elles sont identiques et qu’elle contient également des doublons.
Au départ le nombre de titres est ma foi assez intéressant, puisque la compilation contient 7 jeux !

Manque de chance puisque le premier Darius est disponible dans 3 versions différentes, alors que Darius II est quant à lui disponible dans sa version Japonaise, mais également deux fois dans des versions US où seul l’habillage change. Ainsi Darius Gaiden que l’on attendait plutôt dans sa version Saturn (bien au dessus de la version Playstation) sur l’autre compilation se retrouve ici seul et surtout sans son successeur G-Darius.

ININ Game et Taito on fait ici l’effort de nous proposer les jeux tels qu’ils étaient disponibles dans les salles d’Arcade, c’est à dire dans une largeur assez particulière puisque les bornes étaient composées de deux écrans (Darius II) ou bien même trois écrans (Darius) créant ainsi une images très large et forcement un confort de jeu optimal.
Justement en parlant optimisation, jouer à Darius et Darius 2 sur une grande télévision s’avère être un pur bonheur vidéoludique, mais autant c’est un plaisir sur le dit écran (150 cm à la maison) autant j’ai du mal à imaginer esquiver les boulettes sur l’écran de la Switch en mode portable. Une hérésie pourrait-on s’avouer. Car autant les conversions 4/3 du Cozmic Collection Console sont jouables en mode nomade, il me semble bien improbable d’assurer sur Darius premier du nom tant l’image est étirée et petite.


Cette compilation Arcade est pour moi une découverte, n’ayant jamais joué à cette série dans les salles enfumées à l’époque. Donc après m’être rafraîchi la mémoire avec la compilation Console (toujours sans Darius Gaiden, je le rappelle), c’est donc le moment de vous avouer que j’ai pris une claque ! Deux claques même, car malheureusement je ne l’ai reçu que sur deux titres. La première sur Darius Gaiden, le plaisir de retrouver un bon Shoot Them Up que j’ai pu connaître avec la Saturn. Je ne saurais vous dire s’il y a des différences entre ces deux versions, car mon expérience sur ce jeu avec la Saturn date de bien trop longtemps et je ne le possède pas dans ma collection. Très sympa à jouer, les boss en 3D sont vraiment bien foutus et les effets sont plutôt corrects. Gaiden n’a pas à rougir face à un Thunderforce 5 pourtant sorti bien après ! Mais ce qui m’a le plus fait kiffer c’est la bande son du titre signée Hisayoshi Ogura et la formation Zuntata, groupe maison de Taito. Pourtant né en 1994 Darius Gaiden aurait pu succomber à la vague Dance voir techno, mais le compositeur a préféré apporter au Shoot Them Up une musique plus onirique et lyrique à peine saupoudrée d’électro. Alors on peut trouver que le style ne s’y prête pas mais cela créé une atmosphère particulière.


L’autre claque provient tout simplement de Darius II, ici donc présenté et proposé dans sa version double écran et surtout avec des continus infinis ! Le titre est beau, fluide, fun à prendre en main et on ne peut lui reprocher que quelques niveaux assez peu lisibles qui rendent le jeu encore plus difficile. Étonnamment dans ce Darius, les niveaux sont d’une difficulté assez élevés (une dizaine de crédits sur mon premier run pour voir le bout) les Boss sont quant à eux très faciles à mettre à terre. Choix étrange puisqu’après avoir perdu plusieurs vies à cause du nombre impressionnant d’ennemis et de boulettes à l’écran, on va passer sans en perdre une seule sur quelques boss.

Au début, je vous ai parlé de plusieurs versions concernant Darius II et son jumeau Sagaia. En effet, seul l’habillage qui entoure l’écran de jeu change par rapport à l’original Japonnais. Quant aux trois versions de Darius premier du nom… Que dire, à part que sa difficulté est juste impressionnante. Le jeu est donc comme Darius 2, tout en largeur avec une hauteur très faible. Le fait de pouvoir apercevoir si loin ce qui arrive est très appréciable, et malgré cette jouabilité aux petits oignons, la difficulté rend le tout inutile. D’ailleurs n’espérez pas profiter des continus illimités puisque contrairement à Darius 2 où le scrolling ne s’arrête jamais, Darius vous impose un point de respawn (résurrection en français) si vous mourrez, mais surtout vous fait réapparaître au tout début si vous êtes Game Over. Frustrant surtout lorsque l’on voit la difficulté. La borne a du avaler à l’époque de nombreux Yen.

Côté option on retrouve les mêmes que sur Collection Console, avec modification des touches, sauvegarde à tout moment, la difficulté ou bien encore les effets sur l’images.


Pour conclure, ININ Game aurait pu ou du ne faire qu’une seule compilation en évitant de sélectionner des doublons.
Faut-il acheter Darius Cozmic Collection Arcade ? Si j’avais des doutes concernant l’autre compilation à cause de son prix vis à vis de contenu, ici la claque que j’ai pu prendre avec Darius II dans sa version Arcade mérite à lui seul l’investissement. En Pixel perfect ce jeu envoie du lourd ! Darius et Darius Gaiden sont juste des bonus … Et quels bonus !
Allez, laissez vous tenter !


sq_nswitch_dariuscozmiccollectionarcadeGenre : Shoot them Up
Langue : Anglais
Développé par : Taito / M2
Edité par : ININ Game 
Taille : 142,00 MB
Sortie : 16 Juin 2020
PEGI : +7
Plateforme : Playstation 4, Switch

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.