Jeux Vidéo Livres

J'ai lu : L'histoire de Donkey Kong de Régis Monterrin

Alors que Pix n’Love vient d’annoncer l’arrivée prochaine de deux livres retraçant l’histoire de Rare, il est temps de vous parler de l’histoire de Donkey Kong, un livre consacré à la naissance du primate jusqu’à la glaciation de son île sur WiiU.

J’allais justement m’attaquer à la rédaction de ma critique de l’histoire de Donkey Kong lorsque l’info est tombée, le moment idéal me direz vous puisque Rare et DK sont lié à jamais.


Ce nouveau livre des éditions Pix n’Love est ma foi assez réussi et convainquant. Il reste de nature assez classique avec l’histoire du perso, la création des jeux, les difficultés, ce qu’à apporté le personnage dans le JV en tant que précurseur que cela soit dans le gameplay ou de par son aura, sans oublier les jeux qui ont été annulés et d’autres anecdotes disséminées un peu partout.
Le livre est riche et bien écrit, on ne doit pas supporter de longs pavés indigestes qui fatiguent et ennuient la lecture. Pour ça je remercie Régis Monterrin. On retiendra la présence de pas mal d’anecdotes, même si comme souvent je reproche le manque de secrets de fabrication. Je ne sais pas si c’est parce qu’il s’agit de Nintendo, mais cela manque parfois d’immersion. J’aimerai vraiment connaitre plus de détails concernant le temps de travail et les difficultés internes. Certes il y en a, mais les témoignages intéressants se raréfies aux fils des pages et que l’on avance dans le temps. Ça manque de petits trucs croustillants. J’avais eu une bonne dose avec le livre de Epyon consacré à Halo et je crois que je suis devenu un peu moins conciliant à ce propos.

J’apprécie que le livre consacre beaucoup de pages à propos du premier Donkey Kong, comment Gunpei ou évidemment Miyamoto ont façonné le gorille, ainsi que des trois Country sur SNES (avec des très bonnes interviews venant de chez Rare). C’est ancien et on a besoin d’informations. Des notes oubliées sont toujours intéressantes lorsqu’elles sont surprenantes.
Je regrette à contrario que l’on survole un peu plus les Country sur Wii et Wii U, sans oublier les Donkey Konga ou Jungle Beat, mentionnés mais pas trop détaillés finalement. Dommage pour ces derniers qu’ils soient évoqués plus succinctement, car ces OVNI ont surement des choses à dire. On peut facilement s’imaginer que les informations étaient moins nombreuses sur certains épisodes, mais ils ont aussi une histoire, avec peut-être des difficultés rencontrées ici ou là, je pense évidemment aux titres sur portable vraiment survolés comme s’il fallait conclure rapidement l’ouvrage.


Pour une fois, un livre traitant d’un personnage ou d’une série ne contient pas de conclusion de l’auteur. Un mal pour un bien, puisque cette conclusion n’est habituellement que le ressenti de la personne ayant écrit le bouquin et en rien un relatif tour d’horizon neutre.
Le livre se termine simplement sur ce qu’a apporté Donkey Kong dans l’industrie vidéo ludique, tant des jeux vidéo qu’au cinéma, et plus largement dans la culture en général.
L’histoire de Donkey Kong se veut donc une bonne base si vous appréciez le gorille de Nintendo. Il est assez complet, mais manque de petits trivias et de détails croustillants qui auraient pu enjoliver la chose.
Il n’en reste pas moins un bouquin que je ne peux que vous conseiller.


Vous pourriez également aimer...

2 commentaires

  1. […] œuvré chez l’éditeur Pix N’Love avec le livre L’histoire de Donkey Kong –dont vous pouvez lire mon avis ici) se penche avec ce livre sur le jeu vidéo de façon très posée. Comme il le dit lui même dans […]

  2. […] par Régis Monterrin que l’on a déjà pu lire précédemment avec L’histoire de Rare, L’histoire de Donkey Kong tout deux parus chez Pix N’Love, ou bien encore Générations Jeux Vidéo chez GM […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.