Jeux Vidéo Test Jeux Vidéo Test Switch

Test : Hard West

NSwitchDS_HardWest

Genre : Stratégie / Tactique Tour par tour / X-Com Like
Langue : Français
Sortie : 07/03/2019
Développeur : CreativeForge
Éditeur : Forever Entertainment
Taille : 5893,00 MB

8/10


Amateurs de jeux de tactique stratégie au tour par tour façon X-Com réjouissez-vous, car si vous avez fait le 100% de Mario et les Lapins Crétins et que vous en demandez encore, les développeurs polonais de chez CreativeForge ont pensé à vous !
X-com, ce titre qui fait frémir tout amateur de jeu tactique, maître en la matière, souvent copié et surtout jamais égalé se voit ici converti façon Far West. Dans un western terrifiant, et pourtant sans doute si réel, la mort va vous guider tout au long de 15 heures de jeu, dans un gameplay ingénieux qui respecte totalement les bases du genre.

Vous êtes un homme ravagé par le chagrin après que votre mère ait été capturée par une horde de bandits. Vous allez malheureusement la retrouver décapitée, durant une petite partie de tutoriel. Une forme d’introduction qui laisse entrevoir un jeu plutôt macabre et malsain. Votre propre père veut désormais retrouver les malfrats et se venger.
L’ambiance est pensante, avec tout d’abords cette voix (la mort) qui vous conte l’histoire. Elle est constamment avec vous. Un peu comme si elle était cachée derrière votre épaule. Ensuite la touche graphique très particulière, façon BD, avec des traits marquées mais pas épais, ainsi qu’un choix de couleurs et de teintes foncées. Cela rend le tout sombre, un peu à la façon des bandes dessinées anciennes, comme « L’histoire du Far West » ou plus récentes façon « Bouncer ». J’ai trouvé ce choix très agréable et surtout immersif. Et puis le Far West dans les jeux vidéo on ne rencontre pas ça tous les jours, sauf pour ceux qui jouent à Red Dead Redemption 2 fréquemment.

54194763_2343215735702091_6240107166305353728_o

Après, ce tout petit tuto, vous voilà dans la grande aventure. 8 scénarios décomposés en 40 missions vous seront proposés. Si Hard West parle principalement de vengeance et d’obscures forces maléfiques, il ne faudra oublier l’or. Far West oblige, il était impossible de ne pas y faire allusion à moment ou à un autre, mais j’y reviendrai plus tard.
Si le Western était nauséabond, nul doute qu’il devait ressembler à celui que les Polonais de Crativeforge nous ont concocté. Vielles fermes, vieux gisements, Mexicains, symboles occultes, maléfices en tout genre, Indiens, poker, saloon, vengeances …

Pour vous aider dans votre seul but de venger votre famille, certains personnages viendront vous prêter mains fortes. Eux aussi ont des comptes à régler. Comme X-Com ou Mario et les Lapins Crétins, vous vous retrouverez seul ou en équipe lors des missions qui vous seront données. Qui dit stratégie à la X-Com sous entend un côté RPG tactique. C’est évidemment lui qui donne au gameplay tout son attrait. Car si les histoires de nos personnages sont tous plus ou moins intéressantes, le jeu doit imposer une façon de jouer attirante et surtout attachante. C’est le cas. Et comme ses pères vos personnages évolueront et progresseront au fil des missions. Vos aptitudes bien entendu, mais aussi votre équipement. Les compétences quant à elles sont obtenues avec des cartes qui elles sont à récupérer au fil des scénarios. L’As de cœur ou Valet de carreau vous permettront de gagner de la chance ou de la défense. Vous pourrez cumuler jusqu’à 5 cartes cela vous apportant des bonus de combinaison.

53870562_2343216435702021_8294915178223370240_o

Outre les phases de combats, vous allez devoir faire des choix lors des étapes de recherches. Ce sont ses mêmes choix qui vous apporteront en plus des cartes, soit des malus, soit des bonus. Perdre des points de vie ou des points de chances seront monnaie courante, alors que voir augmenter ses capacités sera bien plus rare.
C’est d’ailleurs ici que la ruée vers l’or devient essentielle. Pour acheter armes, vêtements et autres babioles (nourritures…) et survivre dans le désert, il vous faudra prospecter. Vous trouverez ainsi différentes mines qu’il faudra exploiter jusqu’à épuisement.
Chaque coup de pioche, chaque recherche dans les filons vous coûterons de l’argent, mais pourrons aussi vous apporter richesse ou bien ses fameux malus nommés plus haut. Une chute, un empoisonnement, se répercuterons malheureusement sur vos statistiques futures. N’oubliez donc jamais que vos choix vous rapporteront plus ou moins d’argent mais vous apporteront aussi de nombreux malus. Hard West propose donc d’influencer votre vie dans ce désert crasseux. Toute interaction ou presque aura donc des conséquences sur votre état de santé, mais pourra aussi modifier certaines interactivités avec vos compagnons de route. Certains pourront quitter votre équipe si vous faîtes le mauvais choix. Attention, cela ne modifie en rien le scénario. Vous pourrez donc vous retrouver en grande infériorité numérique lors des phases de combats. Un tireur en moins et cela peut changer le cours de la mission.
Par ailleurs n’hésitez pas non plus à vous promener ailleurs dans la ville, il y a beaucoup de gens à rencontrer ou d’objets à collecter … rien n’est inutile !

Si vous vous êtes bien défendu, avec le dernier jeu de ce genre sur Switch, le gameplay de Hard West ne sera pas dépaysant, mais en revanche, il vous étonnera par ses multitudes options apportant un plus évident quant à l’aspect stratégique du jeu. Dans vos facultés il y a par exemple le facteur chance. Un système assez ingénieux qui modifie le taux de chance lors de vos tirs suivant l’endroit d’où vous tirez, où se trouve votre adversaire, si vous avez déjà esquivé de nombreuses balles et enfin, suivant le status de votre personnage. Vous aurez aussi la possibilité de faire ricocher vos tirs pour atteindre votre cible, de tirer à travers certains décors (fenêtres, tentes…), de jauger le positionnement de certains adversaires avec leurs ombres au sol et enfin d’utiliser une sorte de booster vous donnant des pouvoirs démoniaques et diaboliques.

Pour la partie graphisme, je vous en ai déjà touché deux mots au début, j’ai beaucoup apprécié. Le jeu possède déjà quelques années sur PC et la switch ne le dégrade pas trop. Il semble même que l’on soit très proche de l’original, les effets de lumières étant similaires sur les vidéos que j’ai pu découvrir. Heureux de ne pas voir de downgrade imposant sur ce jeu. Hard West, s’il ne propose pas un bestiaire d’ennemis très variés se rattrape sur un choix d’armes très vaste (40 au total) et qui ratisse sur une longue époque, des pionniers jusque la guerre de Sécession environ (1803 – 1865).
Côté effets sonores, c’est pas mal. Sans pour autant avoir du Morricone en guise de musique, cela reste bien dans le thème, d’autant quelles sont plutôt discrètes. La voix (en Anglais) fait le travail et les bruitages (des tirs par exemple) sont agréables.


Clairement Hard West est une très belle surprise. Ce jeu de stratégie -enfant de X-Com- ne peut posséder qu’un seul reproche qui est d’être bien trop court. Quel dommage d’avoir aussi peu d’heures de jeu (15 h environ), alors que le gameplay et l’ambiance soient si plaisants. De plus, la trame existante autour de notre héros et de cette mort qui le colle sans cesse, finie par être addictive.
Un Far West trop méconnu, présenté comme sanglant, malfaisant, satanique ne peut qu’être qu’intrigant. Pour ceux qui veulent le découvrir avec une autre façon de jouer (Gun, Call of Juarez, Red Dead ou bien ce bon vieux Mac Dog Mcree), je pense qu’il faut franchir le pas. Je ne vois aucune raison d’être déçu, surtout si vous êtes amateur du genre.


Jeu offert par Forever Entertainment pour la réalisation de ce test

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.