Jeux Vidéo Test Jeux Vidéo Test Playstation 4 Test Steam Test Switch Test XBOX ONE

Avis : Capcom Arcade Stadium

On peut dire ce qu’on veut, mais les rééditions finalement ça a du bon. Pouvoir continuer à jouer encore et encore à des jeux rétro sur les machines modernes, faudrait être con de ne pas en profiter. Si vous avez encore la chance de posséder une vieille machine avec les jeux qui vont bien, tant mieux pour vous, mais quid du joueur lambda qui n’a pas cette chance ? Faut-il le priver de cette expérience ? Clairement non !

Et Capcom, a bien compris la chose en nous proposant régulièrement des compilations de ses hits d’un autre siècle et sur des supports très nombreux. Capcom Generation sur Saturn/Playstation, Capcom Classic Collection sur PSP/PS2, Capcom Arcade Cabinet (PS3/XBox 360) et plus récemment une nouvelle flopée de propositions, avec le Capcom Home Arcade, la Capcom Retro Station et enfin Capcom Arcade Stadium… car il en faut pour tout le monde.
Alors certes c’est purement mercantile, mais c’est un plaisir pour qui aime collectionner et pour le joueur qui aime avoir du choix et surtout, comme énoncer plus haut, retrouver ou découvrir les classiques de la marque qui a enfanté Street Fighter II ou bien Ghosts and Goblins.


Je suis de cette génération qui a découvert Capcom principalement dans les salles d’Arcade, avec ces shoot, mais également avec SF II. Je n’ai malheureusement pas pu jouer à tout et pour retrouver certains hits d’époque il faut bien que je passe par des compilations de ce genre, plutôt que par l’émulation (pas de débat ici merci). Et puis je ne vous cacherai pas que cette compilation me permet également de découvrir de belles pépites auxquelles je n’ai pu jouer par le passé, mais également Capcom Arcade Stadium m’évite de débourser moult Euros pour acquérir quelques jeux bien trop chers pour mon porte monnaie (coucou Tenchi wo Kurau II sur Saturn).

Assez parlé de moi !
Sorti en exclusivité temporaire sur Switch en début d’année, voilà qu’enfin Capcom Arcade Stadium arrive sur toutes les consoles et PC. Au total on retrouve 32 classiques de l’éditeur, dont Vulgus l’un des premiers titres de Capcom paru en 1984 ! La compilation est disponible au format complet où bien à l’achat sous forme de pack.

Clairement la liste des jeux est magnifique. Entre Giga Wing (possesseur de Dreamcast toi-même tu sais !), Tenchi wo Kurau II, Cyberbots, 1941, Progear, Chiki Chiki Boys ou bien Strider il y en a pour tous les goûts.
De plus si le contenu est beau, le contenant l’est tout autant. Capcom ayant réalisé un travail très propre sur l’esthétisme des menus, mais aussi sur les options, mais j’y reviendrai.

Les Roms qui sont proposés ici nous offrent la possibilité de jouer dans la version US ou Jap du titre, si cela est disponible. Alors certes dans l’ensemble cela ne change pas radicalement la chose, mais il est toujours appréciable d’avoir ce choix.
Un choix d’ailleurs que les fans du développeur retrouvent aussi dans la variété. Je l’ai déjà signalé, mais je le redis il y en a pour tous les goûts. On retrouve donc une belle floppée de shoot them up, des jeux de plates-formes / aventure, des run ‘n gun et enfin des jeux de baston. De quoi passer de longs moments, seuls ou entre amis, à la manette ou bien au stick (ce choix est également dans les options).
A noter qu’une option de téléchargement est visible dans le menu et cela laisserai présager l’ajout d’autres titres, dans le futur.

Personnellement dans cette longue liste de titres, j’ai surtout prit une bonne claque sur Progear que je ne connaissais pas du tout. Et j’ai vraiment eu du plaisir à découvrir ce Shoot horizontal assez radical et dynamique. Dommage que la Dreamcast soit morte un peu trop tôt pour l’accueillir. Après une partie on se demande bien pourquoi Capcom a abandonné ce genre de jeu… C’est une pure réussite qui n’a rien à envier aux autres Bullet Hell. Bref.
Capcom Arcade Stadium c’est aussi le moyen de redécouvrir des hits tels Captain Commando, Final Fight, la série des 1941 ou bien Vulgus et sa difficulté à ne pas prendre à la légère.

Cette liste des 32 nous remémore de belles choses concernant les années 80/90/2000. Les Salles d’Arcade et l’ambiance unique du lieu, les crédits, mais également la multitude de choix disponibles en matière de gameplay et de type de jeux.

Capcom Arcade Stadium joue d’ailleurs un peu sur ce ressenti oldies avec des titres connus et d’autres qui ne diront absolument rien à certains (Higemaru, sorte de Bomberman où l’on envoi des tonneau dans la face des ennemis).
Pour enjoliver tout ça, l’éditeur et développeur donne à sa compilation un atout charme évident, avec des menus agréables et un nombre d’options assez élevés, bien que classique.
L’esthétisme tout d’abord, avec le défilement des bornes pour choisir le titre auquel nous allons jouer. C’est beau et ça donne envie. Libre à vous ensuite de jouer comme si vous étiez assis devant la borne. Rassurez-vous, vous pourrez jouer également au format 4/3 ou bien en plein écran si ça vous chante, mais aussi changer les filtres. Comme toute bonne compilation moderne vous pourrez sauvegarder quand vous voulez, revenir en arrière pour éviter de mourir, ou bien ralentir la vitesse du jeu.
Et à part ça me direz-vous !?
Capcom vous propose des défis pour récupérer des points. Des challenges qui se limitent au temps de jeu, aux crédits utilisés, ou bien pour les meilleurs à des changements de règles, comme par exemple une vitesse multipliée par deux. Les points obtenus (des CAPSO) vous permettront de débloquer quelques bonus supplémentaires. Choses assez sympa, à défaut de pouvoir jouer en ligne, est que vous pourrez comparer vos performances à celles des autres joueurs dans le monde.


A défaut de retrouver un Marvel vs. Capcom ou Power Stone 2, la compilation de Capcom est aujourd’hui l’une de celles qui regroupe les plus beaux titres que l’on puissent espérer.
Personnellement je ne pourrai rien reprocher à Capcom Arcade Stadium, car même si il manque des bonus tels que des croquis ou autres anecdotes je ne les regarde jamais.
Si vous avez, une Playstation 4, une Xbox ou une Switch avec des sticks arcades, je pense que de longues soirées s’annoncent entre potes.


Genre : Compilation Arcade
Langue : Français
Développé par : Capcom
Edité par : Capcom
Taille :
Sortie : 25 Mai 2021
PEGI : +16
Plateforme : PC, Playstation 4, Switch, XBox,

Jeu testé sur Playstation 4 Pro
Jeu offert par l’éditeur

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.