stadium
Jeux Vidéo Test Playstation 4 Test Steam Test Switch Test XBOX ONE

Avis : Capcom Arcade 2nd Stadium

A l’annonce de la parution de cette nouvelle compilation, j’avoue que j’ai pesté contre Capcom.
Encore ! Et puis finalement, comme dit dans Capcom Fighting Collection, finalement ça n’a que du bon.

C’est avant tout pour se faire plaisir. Du plaisir de retrouver les Street Fighter Zero par exemple !
Alors oui on retrouve du doublon avec Capcom Fighting Collection je vous l’accorde. Mais ce 2nd Stadium accouplé au premier n’est ni plus ni moins que la compilation ultime que tout fan de développeur/éditeur rêve d’avoir dans sa collection.
Souvenez-vous des compilations sorties à l’époque sur Saturn et Playstation (et PSP.. et Playstation 2)!

Je dois vous le dire, ce genre de titre, ce sont deux avantages ! D’un ça m’évite de sortir mes consoles 32bits et de deux ça permet de jouer dans de bonnes conditions en HD.


Après une première édition Arcade Stadium qui ne le cachons pas était très intéressante, Capcom fini le travail (quoi qu’une troisième compilation…On ne dirait pas non) en beauté avec de nouveaux titres mythiques de la société.
Au programme, toujours un large choix de styles et de genres avec de la baston, du shoot, de la plateforme ou bien encore du Puzzle Games.

Evidemment Capcom a repris l’interface très sympa du premier Arcade Stadium et je ne peux que féliciter ce choix.


De ce que je peux immédiatement reprocher à la compilation c’est la présence de jeux déjà jouables sur Capcom Fighting Collection. Je parle évidemment de Darkstalkers, Super Gem Fighter, Puzzle Fighter et Hyper Street Fighter II: The Anniversary Edition. Mais après réflexion, peut-être que les deux compilations ne sont pas destinées au même public. Oui je suis un mouton/pigeon j’avoue. Disons en tout cas que pour certains la série des Darkstalkers ou bien Red Earth sont totalement anecdotiques, mais que Sonson ou bien Mega Man: The Power Battle et Eco Fighters sont bien plus important.
Ici quoi qu’on en disent, nous sommes du fait, sur une compilation qui s’adresse tant aux puristes qu’aux néophytes. Ce qui je pense n’est pas le cas de CFC.

En tout cas, Power Stone ou Rival School sont toujours absents et nul doute qu’on les retrouvera prochainement.

Comme sur les compilations actuelles on peut constater que Capcom propose toujours une présentation impeccable. On se retrouve donc avec un choix présentant les bornes d’arcade, mais surtout un large choix options de customisation. Grandes variétés des cadres et de modes de jeux sont donc au programme pour ravir un large choix de joueurs. Il y a notamment une fonction de rembobinage et la possibilité d’avoir des crédits illimités. Pratique pour certains jeux dont la difficultés d’époque peut refroidir. Enfin et comme toujours chez Capcom dans ses compilations vous pourrez opter entre la version occidentale des jeux ou la version japonaise (lorsque c’est possible).

Parmi la longue liste de titres proposés (32 jeux issus de l’Arcade !!) je retiendrai évidemment la présence des Street Fighter Zero (Alpha en Europe) et donc la possibilité de jouer à SF Zero 3, l’un des meilleurs titres le licence toutes époques confondues. Je suis donc joie.
En outre et je ne vais pas vous le cacher, la compilation m’a permis de prendre en main pour la première fois Sonson. Oui, j’ai des lacunes ! C’est qu’on ne peut pas jouer à tout !
Et c’est aussi le but de ces ‘best of’, découvrir des jeux exclusivement parus en Arcade ou alors restés cloitrés au Japon.

Parmi les petites pépites injustement méconnues ou oubliées on peut notamment trouver Side Arms Hyper Dyne, 1943 Kai (pas vraiment une pépite) ou Last Duel. Je dirai que la liste est même impressionnante. J’ai découvert Tiger Road -sorti aussi sur PC Engine-, où l’on joue un moine shaolin qui doit sauver son pays de l’Empereur Ryuken dans un Beat them Up plutôt cool !
Capcom ressort du placard d’excellents titres également avec The King of Dragons, Knights of the Rounds ainsi que Saturday Night Slam Masters, un jeu de Catch disponible à l’époque sur Super Nintendo.

On retrouve également le recherché Three Wonders, une compilation de trois jeux très différents les uns des autres. Les possesseurs de Saturn n’ayant pas les moyens de s’offrir l’original pourront ainsi se rabattre ici. On retrouve donc un jeu de plate-forme, un jeu de tir à défilement latéral et un jeu de réflexion.


Je ne vais pas faire le tour de tous les titres ici, même si je les aient tous faits -ou presque- avant d’écrire ces quelques lignes.
Vous l’avez compris, cette nouvelle compilation Arcade 2nd Stadium m’a réellement plu de par son contenu. Est-il plus qualitatif en ce qui concerne ses jeux que son prédécesseur ? Chacun verra selon ses goûts, mais personnellement il me parle beaucoup plus que son petit frère. Si vous ne comptez pas acheter Figting Collection, clairement foncez car le fait qu’il contienne Puzzle Fighter et super bonus Street Fighter Zero 3 en fait de facto un incontournable.
L’absence de bonus -un classique désormais- chez l’éditeur japonais en fera peut-être tiquer quelques uns, car Il y a évidemment de quoi pourvoir la compilation en image ou en musique, mais personnellement je ne porte que peu d’intérêt à tous cela.

Genre : Compilation Arcade
Langue : Français
Développé par : Capcom
Edité par : Capcom
Taille : 2.1 Go
Sortie : 22 Juillet 2021
PEGI : +16
Plateforme : PC, Playstation 4, Switch, XBox,
arcade stadium

Jeu testé sur Playstation 4 Pro
Jeu offert par l’éditeur

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.