Jeux Vidéo Test Jeux Vidéo Test Playstation 4 Test Switch Test XBOX ONE

Avis : Les Schtroumpfs Mission Malfeuille

Si on m’avait dit qu’un jour, les Schtroumpfs allaient revenir en jeu vidéo !!!

Et pourtant j’y schtroumphe, là actuellement et je dois avouer que ce n’est pas si mal que ça du schtroumpf !
Je serai même prêt à le recommander !
Non promis, je ne suis pas schtroumphe et vous savez très bien qu’ici on ne caresse pas dans le sens du schtroumpf !

Rappelons que « Les Schtroumpfs : Mission Malfeuille » est un jeu d’action-aventure 3D édité par Microids et développé par OSome Studios. Alors j’en vois déjà paniquer parce que Microids est derrière le projet, mais rassurez-vous ici tout se passe bien !


Comme si Gargamel ne suffisait pas à stresser le Schtroumpfs les voilà face à une nouvelle menace. Rien d’aussi abject, hideux et odieux que le vieux sorcier, mais plutôt une plante toxique qui menace nos petits Schtroumpfs. Cette plante envahie inlassablement le pays des Schtroumpfs et il temps d’y mettre un terme car même des schtroumpfs ont disparus. On cherchera qui est l’auteur de ce vil méfait plus tard…
Heureusement grâce au Grand Schtroumpf et à quelques Schtroumpfs connus des aficionados de Peyo tout va s’arranger : Il est temps de confectionner un antidote !

Avec l’habilité manuelle du Schtroumpf bricoleur, la force de Schtroumpf costaud, le courage de Schtroumpf à lunette (si si vous verrez) la Schtroumpfette et le Schtroumpfe cuisinier, cette plante invasive ne sera plus que de l’histoire ancienne.
Pour se faire le bricolo de la bande a confectionné le vaporisaschtroumpf. Cet outils particulier peut soigner les plantes infectées, mais pas que, puisque c’est autour de cette machine que le gameplay va se façonner au fil du temps.

Au départ, ce simple pulvérisateur vous permet de vaporiser un gaz qui schtroumpfe les plantes malades. En découvrant de nouvelles zones inaccessibles le gameplay et donc votre appareil vont évoluer. Vous devrez amener certains produits pour donner plus de puissance et d’efficacité au vaporisaschtroumpf, mais c’est bien le Schtroumpf Bricoleur qui se chargera de tout. Donc votre vaporisaschtroumpf vous permettra de bondir plus haut et plus longtemps pour attendre de nouvelles plateformes, de planer également, mais aussi d’aspirer. Le principe est donc simple. On progresse, la machine ouvre de nouvelles possibilités et nous pouvons donc revenir dans les niveaux précédents pour nettoyer des zones jusque là impossible à schtroumpfer. Rien de nouveau dans l’univers du jeu vidéo, mais c’est amené de façon assez logique dans le jeu.

Après un niveau d’apprentissage, vous voilà parti dans la forêt pour lui redonner son éclat originel et éliminer le plus possible de Malfeuille.
De façon très classique vous allez devoir progresser et ramasser bons nombres de collectibles dans un environnement proche de la BD tout en 3D.
Dans votre progression qui se limite à vaporiser les endroits malades vous devrez également vous défaire d’ennemis de différentes tailles, mais jamais bien méchants, dans des zones soit ouvertes, soit verrouillées. Dans ce dernier cas vous devrez éliminer un nombres de créatures définis à l’avance. Tant que la dernière bestioles n’est pas éliminées vous ne pourrez pas en sortir. Rien de bien compliqué ici, même si parfois on peut regretter que certaines de ces bébêtes soient hors champs ce qui rend un peu compliqué la chose pour certains jeunes enfants. Mais rien de bien difficile cependant.
Après avoir détruit la plante qui se trouve au bout du niveau, vous passez à la suivante etc etc… Ne cherchez pas de boss, il n’y en a qu’un en toute fin de jeu (je n’en dirai pas plus, pour ne pas vous spoiler la fin, même si vous vous doutez déjà du vrai méchant de l’histoire).

Techniquement le titre de OSome Studio fait le travail en respectant l’œuvre d’origine. C’est mignon et très coloré et il est plutôt plaisant de se balader car la caméra fait l’effort de bien vous suivre. On peut cependant regretter une certaine redondance, dans les décors notamment (puisque nous sommes constamment dans la forêt ou presque) avec très peu de variable (le niveau du Schtroumpfe Sauvage) mais aussi dans le bestiaire famélique. Dommage. Il est également à remarquer que sur XBox Series il y a du clipping sur beaucoup d’objets en fond de décors. De même les ombres des papillons semblent tourner à 15 images secondes. A croire que le jeu sur la Switch est le modèle d’origine et que le titre n’ai pas été optimisé pour les autres consoles.

Après pour l’ambiance sonore c’est plutôt sympa également, les musiques et les bruitages étant plutôt choupi.
On regrettera la non présence des voix que l’on a connu dans notre jeunesse ou celles des films. Ne cherchez pas Gérard Hernandez il n’est pas là. Du coup le Grand Schtroumpf ce n’est pas pareil on est bien d’accord. Idem pour le Schtroumpf à lunette lorsque l’on a été nourri enfant aux dessins animés de chez Hanna Barbera (ça ne nous rajeuni pas). Après et c’est une question de goût on aime certaines voix ou pas et ici malgré le très bon travail quant à la voix du Schtroumpf Poète le reste j’ai trouvé cela plutôt moyen, malgré de bons mots et de bonnes références.

Après plusieurs heures de jeu je n’ai pas trouvé grand chose à redire quant au titre en lui même qui ravira les jeunes et les moins jeunes. Cependant il y a des petits trucs qui viennent un peu gâcher la fête. Non pas que ça soient des choses désagréables mais il faut pourtant en parler.
Tout d’abord le jeu à deux. Il est inintéressant et ne sert clairement à rien. Le robot que vous incarnez possède des interactions vraiment limités alors qu’il y avait sans doute beaucoup plus à faire, notamment avec un second schtroumpf et un mode coopératif. Ensuite un arbre d’amélioration pas vraiment utile. Si vous n’arrivez pas à récupérer tous les objets pour upgrader votre vaporisaschtroumpf pas de panique, globalement vous pourrez faire sans. Enfin la redondance générale qui plane jusqu’à votre arrivée au Château. Le jeu s’enfonce dans la répétitivité tout juste sauvé par une quasi liberté de pouvoir refaire tous les tableaux une fois que le Schtroumpf bricoleur a modifié votre machine. Car oui il y a des zones cachées.


Alors certains diront que Les Schtroumpfs Mission Malfeuille est plutôt orienté enfants. Je dirai oui et non, car même si le titre est plutôt facile même en normal, il reste néanmoins sympa à jouer. Et je pense que c’est ici l’essentiel: retrouver les petits hommes bleus, que nous chantait Dorothée, sur console et simplement prendre du plaisir à jouer à un titre tranquille.
(Sinon Microids nous avons des idées de jeux pour les Schtroumpfs si ça vous intéresse)


Genre : Plateforme 
Langue : Français
Développé par : Osome Studio
Edité par : Microids
Taille : 2.62 GB
Sortie : 5 ovembre 2021
PEGI : +3
Plateforme :  Playstation 4|5, Switch, PC, Xbox One|Series


Jeu testé sur XBox Series S
Jeu offert par l’éditeur

Vous pourriez également aimer...

1 commentaire

  1. […] Revoilà les Schtroumpfs après le très sympathique Mission Malfeuille ! […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.