Audio livre Livres

J’ai écouté : Alien, la sortie des profondeurs de Tim Lebbon et Dirk Maggs

Résumé :

Enfant, Chris Hooper rêvait souvent de monstres. Mais dans le fin fond de l’espace, il n’a trouvé que la solitude et l’isolement. Une fois arrivés sur la planète LV178, Hooper et ses compagnons de bord ont découvert une terrible tempête de sable, un véritable enfer… et de la trimonite, la matière la plus dure connue de l’homme.

Quand une navette s’écrase dans le vaisseau spatial le Marion, les mineurs installés sur la planète apprennent qu’il y avait bien plus que de la trimonite au fond des cavernes. Il y avait le mal, qui lui, hibernait et attendait une proie convenable. Hoop et ses acolytes découvrent un nid de Xénomorphes, et l’enfer prend alors une autre dimension. Ils vont rapidement se rendre compte que leur seul espoir viendra du plus improbable des sauveurs… Ellen Ripley, la dernière survivante humaine du navire de sauvetage Nostromo.

Tania Torrens, la voix française de Sigourney Weaver, incarne le rôle d’Ellen Ripley. À ses côtés, vous entendrez les magnifiques voix de Patrick Béthune (Hooper), Frantz Confiac (Lachance), Sophie Riffont (Kasyanov), Jérôme Pauwels (Baxter), Hélène Bizot (Sneddon), Paul Borne (Ash), Cédric Dumond (Welford), Eric Peter (Powell), Marie Chevalot (Jordan), Odile Schmitt (Garcia), François Hatt (Vic), Fily Keita (Keech) et Max Jacobs (ordinateurs).

Avis :

Alors là je dis oui oui et oui. Un livre qui reprend un de mes films préférés d’adolescente. Je valide, je plussoie… Alors que donne cette écoute, création omnisonore d’Audible jouée par plusieurs comédiens avec des effets sonores ? Et bien c’est génial ! Immersion complète et totale qui pendant quelques heures va vous faire frissonner et donner l’envie de re-re-re-re-re-re visionner la saga Alien….

Faut dire qu’Alien ça dure depuis quelques années avec la sortie en 1979 (je n’étais pas encore née), du premier volet, « Alien – L’étrange créature d’un monde étranger« . Suivront « Aliens – le retour » en 1986, « Alien 3″ en 1992, « Alien – La renaissance » en 1997, puis plus récemment, « Prometheus, signes sombres » en 2012 et « Alien : Covenant » en 2017. Il aurait été dommage qu’Audible ne surfe pas sur la vague. C’est donc en 2017 que paraît ce « Alien, la sortie des profondeurs« , un subtil mélange des deux premiers films, « Alien – L’étrange créature d’un monde étranger » et « Aliens – le retour » mais surtout il se rapproche du jeu « Alien Isolation » sur lequel de nombreux gamers ont lâché des tonnes de gros mots. Bon, de premier film on se trouve surtout à la fin, lorsque Ripley se met en hyper sommeil après le massacre de son équipe sur le Nostromo par un Alien. 37 ans plus tard, alors que Ripley dérive dans sa navette de secours, Narcissus, le Marion et son équipage découvre un nid de ces êtres sur la planète LV-178. Imaginez que vous vous réveillez d’un long sommeil pour voir que votre pire cauchemar vous a suivi, et que tout va se renouveler. Mais elle n’est pas seule, Ash est là lui aussi, toujours aussi dangereux, et les membres du Marion, vont disparaitre les uns après les autres, tués par ses monstres.

A la différence d’un livre ayant une ligne ‘classique’, celui ci ne propose que du dialogue. Aucune narration (un peu dans les comptes rendus envoyés par Ash à la compagnie), aucun descriptif. Le tout est accompagné de sons 3D, de bruitages, rendant l’immersion totale. C’est comme un film mais sans les images, et je dois dire que je valide le concept. lors de l’écoute on arrive totalement à rentrer dans le livre et imaginer les lieux. En parlant de film, les sons sont issus des films, ce qui rend l’écoute vraiment dynamique. La lecture se fait à plusieurs voix, et c’est vraiment agréable car chaque personnage à sa propre voix et il est très facile pour l’auditeur de suivre l’histoire, ce qui est quand même parfois difficile lorsque qu’il n’y a qu’un seul lecteur, et en plus ce n’est pas monocorde puisque les intonations sont celles d’un film. Nous avons donc droit à 10 acteurs qui offrent leur voix pour cet audio livre, dont la vrai voix de Sigourney Weather, Tania Torrens. Un vrai plaisir et un gros plus certains pour les amateurs/fans de la saga.

Même si l’on peut remarquer des similitudes avec ce que l’on connait déjà, l’histoire est totalement cohérente et l’ambiance est tout aussi flippante que dans les films, c’est bruyant, le son est parfait lorsque les monstres se montrent… J’ai été totalement happée dans l’histoire, et j’ai adoré cette expérience audio livresque dans laquelle je me suis laissée glisser totalement. Je vous conseille d’éviter ce livre dans le noir avant de dormir !

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.