Livres

J’ai lu : Kalliopée 2. Le tribut d’une épouse de Koko Nhan

Résumé :

Enfin mariée au prince Karel, Kalliopée découvre le rôle cruel d’une épouse.

Malgré l’amour du futur roi, les chaînes qui entravent désormais ses poignets sont plus dangereuses qu’elle ne s’y attendait. Et son statut de princesse ne lui épargne aucune souffrance.

Utilisée, manipulée, blessée, Kalliopée éprouve les sorts les plus sombres que son monde réserve aux femmes. Néanmoins, des alliés de taille sont prêts à se ranger à ses côtés… Et pour prouver sa loyauté à son nouveau peuple, la princesse ne compte reculer devant rien. Pas même la promesse de la mort.

Mais Karel, lui, peut-il vouer la même loyauté à sa femme qu’elle n’en témoigne à son royaume ? Ou l’ombre de son père est-elle encore trop grande ?

Avis :

Vendredi dernier, j’ai passé ma journée à surveiller la sortie du tome 2 de Kalliopée : « Kalliopée, le tribut d’une épouse ». Bien évidemment, le soir même je l’attaquais pour le terminer le lendemain.

Dans ce tome, Kalliopée est enfin mariée au prince Karel et découvre le rôle cruel d’une épouse. Malgré l’amour du futur roi, les chaines qui entravent désormais ses poignets sont plus dangereuses qu’elle ne s’y attendait. Et son statut de princesse ne lui épargne aucune souffrance.
Utilisée, manipulée, blessée, Kalliopée éprouve les sorts les plus sombres que son monde réserve aux femmes. Néanmoins, des alliés de taille sont prêts à se ranger à ses côtés… Et pour prouver sa loyauté à son nouveau peuple, la princesse ne compte reculer devant rien. Pas même la promesse de la mort.
Mais Karel, lui, peut-il vouer la même loyauté à sa femme qu’elle n’en témoigne à son royaume ? Ou l’ombre de son père est-elle encore trop grande ?

Personnellement, j’avais adoré le tome 1 « Kalliopée, le sacrifice d’une princesse » dont vous a déjà parlé Angel. C’est donc avec impatience que j’attendais la sortie du tome 2. Heureusement seuls trois mois se sont écoulés entre la sortie des deux livres.

Et là encore, ce livre fut une magnifique découverte. Le livre débute par le mariage de Kalliopée avec le prince Karel. Moi qui aime les scènes romantiques, on ne peut pas dire que ce mariage l’était. Certes, le prince est amoureux d’elle mais les joncs qui vont être scellés à ses poignets vont faire d’elle une épouse avec les conséquences que cela engendre dans cette société. Si son mari commet une faute, Kalliopée payera à sa place. Et bien évidemment, c’est sans grande surprise que cela va arriver.

Dans cet épisode, Kalliopée va réussir à se faire respecter du peuple Lapisien (quand on voit à quel prix !) mais également se trouver des alliés. On en apprend un peu plus sur le mystérieux garde qui la protège dans le premier tome. Mais Kalliopée aura toujours des ennemis que l’on se fera un plaisir de haïr : son beau-père, le roi de Lapisia et surtout le roi d’Aquaria.

Enfin, dès le premier tome, on sait que Karel lui cache un secret et qu’il risque de la perdre si elle l’apprend… C’est ce qu’il va se passer dans ce deuxième tome. Leur amour résistera-t-il ? L’amour de Karel sera-t-il plus fort que sa soif de vengeance à l’encontre du peuple qui a causé la mort de sa sœur et de sa mère ?

Tout comme le premier tome, ce livre est pour moi une réussite. L’auteure Koko Nhan parvient à nous transporter dans ce monde imaginaire. Tout est parfaitement décrit : les décors, les vêtements, les lieux et les scènes violentes ou sexuelles.

De plus, l’auteure (qui est française) est très disponible sur facebook. Elle nous a dévoilé des indices ou anecdotes chaque jour avant sa sortie. Elle répond aux commentaires que nous lui laissons, ce qui est agréable. Et comme pour le tome 1, le tome 2 est accompagné d’une playlist, ce qui est original.

Il ne me reste qu’un problème, et pas des moindres…. il va falloir patienter jusqu’en février 2021 pour lire la suite et fin. Heureusement, j’ai réussi à entrainer Angel dans le piège de lire une trilogie qui n’est pas sortie intégralement. Nous patienterons donc ensemble.

Vous pourriez également aimer...

0 commentaire

  1. […] Kalliopée 2. Le tribut d’une épouse de Koko Nhan […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.