Jeunesse Livres roman

J’ai lu : Le Fantôme de Canterville de Oscar Wilde

Résumé :

Mr. et Mrs. Otis, de riches Américains, s’installent en Angleterre avec leurs quatre enfants dans un manoir dont les anciens propriétaires prétendent qu’il est hanté. Les Américains n’en croient pas un mot et prennent possession des lieux sans se soucier de ce fantôme.
Pourtant, ce dernier est bien décidé à les terroriser. Mais que va faire le spectre face à cette famille incrédule ? Parviendra-t-il à effrayer des jumeaux de onze ans qui n’ont peur de rien et ne cessent de lui jouer des mauvais tours ?
Découvrez ce récit plein d’humour et de surprises dans lequel se mêlent le fantastique, la caricature, le mystère et l’émotion.

Avis :

J’avais à l’époque adoré le film avec Alyssa Milano. Oui, j’étais une fan inconditionnelle de Madame est servie et de cette jeune fille à laquelle on pouvait aisément se comparer.

J’ai conseillé « Le Fantôme des Cantervilles » à une jeune demoiselle lors de la fête du livre de Merlieux (02) en Septembre . J’espère qu’elle a pris plaisir à le lire. De mon côté, me replonger dans cette histoire a été un vrai moment de délectation car j’aime vraiment les écrits de sieur Oscar Wilde et surtout son humour, so british. C’est un maitre dans l’art de manipuler les mots.

Ce livre, à destination des plus jeunes (et des grands) nous emmène dans un monde original. En effet, nous raconter les malheurs de ce fantôme, pas du tout effrayant, m’a souvent fait sourire de par son ridicule. C’est frais (et tellement vieux à la fois), c’est drôle, c’est reposant. J’aime ces lectures qui apportent du bon temps et de la quiétude au lecteur. Puis franchement le côté autodérision, j’adore. Se moquer ouvertement des superstitions et des traditions des anglais, c’est délectable. Montrer les américains comme des bourgeois, c’est bon, très bon.

Pauvre fantôme.. des humains vivent dans SON château. Parallèle très intéressant, nous vivons bien chez nos chats ! Cela est-il que Lord Canterville n’arrive pas à terroriser les habitants. Au contraire, la famille Otis, va lui en faire voir des vertes et des pas mures ! Renversement de situation, tel est pris qui croyait prendre… Il se verra proposer du lubrifiant pour lustrer ses chaines bruyantes ou encore se prend des oreillers dans la figure.

Les personnages sont peu développés, rappelons qu’il s’agit d’une nouvelle. Virginia sera plus mise en avant.

Voilà donc une lecture moderne dans son ancienneté, élégante de par le contexte, incisive, subtile et à destination de tous. Alors, qui a peur de qui ?

Vous pourriez également aimer...

0 commentaire

  1. Il y aussi, me semble (j’ai vu deux fois le film) une autre adaptation avec Michelle Laroque et Michaël Youn. Le fantôme Canterville est une femme, dans ce film. Oscar Wilde est l’un des meilleurs auteurs de son époque et un classique aujourd’hui. J’adore, mais n’ai jamais lu celui-là.

    1. Angel a dit :

      Moi j’ai juste vu la version avec Alyssa Milano 😁

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.