ado Livres

J’ai Lu : Le Jeu du Maître de James Dashner

Résumé :

Après le succès de L’Épreuve, retrouvez la nouvelle série de James Dashner !

Trois amis découvrent avec horreur que mourir dans leur jeu vidéo peut les faire mourir dans le monde réel. Ils sont engagés pour arrêter cette terrible manipulation.

Quand le quotidien est sans intérêt, que les rêves n’existent plus, il reste la réalité virtuelle : comme la plupart des jeunes de son âge, Michael passe son temps sur le VirtNet, une plateforme tentaculaire à mi-chemin entre un jeu vidéo et un réseau social. Relié au serveur par des fils sensoriels, son cerveau baigne dans cet univers parallèle. Mais quand une série de suicides – bien réels, ceux-là – intervient dans le cadre du jeu, Michael et ses amis hackers doivent se rendre à l’évidence, effrayante. L’intelligence artificielle aurait-ellepris le pas sur la réalité ?

Avis :

Jeu vidéo, réseau social, immersion… Bienvenue dans notre monde… mais avec Le Jeu du Maître, on va encore plus loin que ce que nous vivons aujourd’hui puisque les protagonistes vivent entre la réalité et le VirtNet. Ce dernier permet de s’immerger totalement dans un univers parallèle. Ici (dans l’univers parallèle) tout est différent. C’est un mélange entre jeux vidéo et réseau social. Avec le Virtnet on ressent les émotions, la faim, le froid, la douleur, la fatigue… C’est dû au fait que les ‘humains’ sont reliés au serveur par des câbles sensoriels. Une fois entrés en phase de ‘sommeil’ il est possible à chacun de se faire des amis (un peu comme avec un Mii mais avec la sensation d’y être réellement) et de jouer à des jeux vidéo comme si on y était. Peut-être un jour arriveront nous à ce niveau (pas de jeu mais de technologie), mais en attendant les fabricants se perfectionnent pour nous plonger un peu plus dans une virtualité plus réussie et plus ancrée. Il suffit de tester le PS VR pour s’en persuader… L’avantage, si tant est qu’il y en est un, est que chacun peut se reconstruire et se montrer sous un autre jour. Peut-être dans la réalité êtes-vous un looser, frêle, sans amis, sans charisme et dont l’existence plutôt banale se voit améliorée dans le ‘sommeil’. Peut-être dans ce monde parallèle pourriez-vous être une personne extra, entourée et assez forte pour être repérée par la VNS afin de trouver la source des suicides qui se produisent. A préciser que dans le monde virtuel il est impossible de mourir. Juste de repartir à zéro. Mais là, les suicides se produisent sur le VirtNet mais aussi dans la réalité.

Mickael sera ‘l’élu’, celui qui doit trouver l’origine du mal et l’enrayer avec ses ‘amis virtuels’, Bryson et Sarah. Le trio de hacker partira à la recherche de Kaine, celui qui est à l’origine de tout ça.

Un livre pour ado et pour les amateurs de JV et pour ceux qui ont apprécié la série de Le Labyrinthe. Le style est fluide et agréable et laisse une grande part à l’imaginaire en expliquant juste comme il faut les lieux, les créatures rencontrées…, ce qui rend la lecture d’autant plus agréable. L’ambiance que dégage ce livre est vraiment intéressante et certains ‘gamers’ s’y retrouveront totalement car l’auteur aborde quelques jeux. Du coup, j’ai de suite été immergée dans l’histoire. Pas de longueur, beaucoup d’action. De quoi rester en haleine tout du long. Les personnages sont assez attachants et ont chacun leur personnalité propre. Sarah, la fille posée, Bryson le comique de la bande et Michael le mec réfléchi et intelligent. Leur belle amitié virtuelle est au centre de l’histoire et montre qu’en se serrant les coudes on peut arriver à beaucoup.

Pas de spoil ici, je n’en dévoilerai pas plus, mais je peux vous assurer que si vous appréciez ce genre d’écrit vous serez ravis de vous plonger dans Le Jeu Du Maître.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.