Jeux Vidéo Unboxing

Je vous présente : Sonic Mania (Switch)

Pour ce premier déballage, cette première présentation, ce premier unboxing, choisissez comme bon vous semble, j’ai sélectionné Sonic Mania.

De toute façon, n’ayant que très peu de jeux en Édition limitée le tour sera rapidement fait.

Pourquoi ce collector plutôt qu’un autre, tout simplement parce que c’est celui qui était le plus près de moi.
Ce collector ne l’est que de nom, puisque la qualité est telle qu’il ne mérite pas vraiment cette appellation. En effet un collector se doit d’être beau et de finition de haut de gamme.

Ici Sega, pour la somme qui était demandée, à fait le minimum.

wp-1515945432635..jpg

Si la taille du hérisson est assez impressionnante, si la Megadrive est très bien représentée -bien que plus grande que l’originale- c’est le plastique choisi qui fait tache.

En effet, sur photo, ou même en vrai le plastique fait de qualité correct, sauf que dès la prise en main le poids et la texture du dit plastique ne laisse que peu d’espoir. C’est belle et bien de la merde. Le mot est cru, pourtant c’est ce qui le caractérise le mieux. 80€ pour ça…

width=

width=

En sus de ce Sonic tout droit sorti du fin fond de la Chine, Sega a la bonté de nous proposer une carte en aluminium ainsi qu’une fausse cartouche Megadrive contenant un vulgaire anneau en plastique. Oui en plastique, même pas en métal. Même un métal bas de gamme aurait fait l’affaire, mais Sega a préféré du plastique… Ok ok…

Et quoi d’autre ? Et bien le jeu en dématérialisé, avec joli code de téléchargement. Et voilà, rien d’autre. Merci d’être passé.

Bon le problème vous l’avez compris, ce n’est pas la quantité, car disons qu’il y a du volume, mais c’est la qualité, c’est une honte. D’autant que la led dans la console, belle et bien fonctionnelle, ne le sera que lorsque vous aurez vous-même soudé le fil qui la relie à l’alimentation. Ainsi soudée cette led sera du bel effet avec la voix Segaaaa (de l’époque) sortant de la console en actionnant le bouton on/off.

Allez Sega, la prochaine fois, essayez de faire un petit effort, ça sera fort aimable de votre part.

Livres

J’ai lu: Quand l’amour s’invite à Noël de Tara Taylor Quinn

Les miracles de Noël 🎅🎄🎁… Mais si, vous savez ces téléfilms qui passent en boucle tous les jours en période de fête… Ce livre c est un peu ça et il pourrait être aisément adapté pour le petit écran. Au départ j ai été happée par l’histoire de Marybeth, de James, de Craig et Candy… …

Livres

J’ai lu: Dans chacun de mes mots de Tamara Ireland Stone

Si vous aimez les livres qui serrent la gorge, qui font perler les larmes aux coins des yeux, jetez vous sur ce « Chacun de mes mots ». L histoire d’une adolescente névrosée depuis ses 11 ans. Obsédée par le chiffre 3 et ayant des visions parfois très sombres et violentes. Les 8 tarées, ses amies, ne …

On a Goûté

J'ai goûté : Chocolat Super Mario

Je vais vous parler nourriture, une fois n’est pas coutume. Ces petits chocolats qui ressemblent trait pour trait au Kinder Maxi mais estampillés Super Mario sont-ils bons? Pour être franc et concis, non. Nous sommes ici à des kilomètres des meilleurs chocolats de Ferrero et on s’approche véritablement des saloperies premier prix que l’on peut …

Chronique Musique

Chronique : Threshold – Legends of the Shires

Groupe : Threshold Album :  Legends of the Shires Sortie : 2017 Label : Napalm Style :  Metal Progressif Site Web : http://www.thresh.net Note : 18.5/20 Jusqu’au décès de Andrew «Mac» McDermott, j’étais un grand amateur de Threshold. Presque un passionné; J’étais du genre à acheter leurs live album ou albums d’inédits sur le site officiel, dont le superbe …