Jeux Vidéo

Avis : Mario Kart Live Home Circuit [Switch]

Idée saugrenue ou idée de génie ? Véritable coup de maître ou juste mange fric avec un produit en carton issu des invendus de Nintendo Labo ?
Évidemment à 99€, on peut s’imaginer que la dernière création du R&D de chez Nintendo en veut de façon inexorable à notre argent pour un jouet, un simple jeu qui, fait de carton et d’un goodies Kinder Géant ne sera utilisé que 3 – 4 fois et rangé au fond du placard bien avant Noel (sauf pour ceux qui l’ouvriront à Noel). D’autant qu’il faut de la place pour s’éclater, ce qui n’est pas donné à toutes et tous, alors forcement il y aura des déçus… Surtout que seul, la chose semble limitée niveau gameplay et attractivité.

On a pu avoir la chance d’en acheter deux. L’association ACJV de Crécy au Mont a en effet grâce à des dons provenant de généreux donateurs pu s’en procurer deux et nous les a prêtés pour l’occasion. Test et déballage terminés, que dire de cette version 2.0 de Mario Kart ?


Le carton des packs rappelle celui de la Switch. Le contenu est simple et je dois dire que les types créant les boites sont des petits fûtés pour optimiser la place et rendre le tout compact et solide, pour la sécurité de la petite automobile à l’effigie de Mario ou de Luigi.

Une chose est certaine avant de commencer à jouer, les Karts sont beaux. La finition est assez classe et on voit bien que Nintendo fait très attention. Attention à la durée de vie. Quelques heures d’utilisation, rien à signaler, mais quid de plusieurs heures d’affilées et de jours de championnats intenses entre père et fille, mère et fils, entre potes ou que sais-je ?
J’ai parlé un peu plus haut de jouet Kinder puisque en effet, pour Noel dernier, la marque italienne avait proposé toute une série de personnages issu de Mario Kart dans leur Kinder Surprise Geant. La ressemblance est assez frappante. Anecdote intéressante, en découvrant ces jouets à Noel, je me suis dit que ça serait pas mal de pouvoir y jouer à la façon de voiture téléguidées… A l’époque, je ne pouvais pas imaginer que Nintendo allait avoir la même idée. J’avoue, ils sont très forts.

Une fois la voiture chargée en USB-C via un port unique sur le côté accessible via une trappe et après avoir téléchargé le jeu (gratuitement) via le eShop, tout est ok pour commencer un Mario Kart pas vraiment comme les autres.
-Lancez le jeu,
-Appairez votre kart,
-Posez votre véhicule,
-Placez vos portiques en cartons comme vous le demandent Toad et Lakitu,
-Faites un petit tour pour la forme…
et c’est parti !

La prise en main est vraiment simple. C’est un point sur lequel j’avoue être surpris. Mario Kart Live Home Circuit se joue comme un véritable Mario Kart.
Le gameplay est à quelques exceptions identique aux autres titres de la série. Notez par exemple que vous n’êtes que 5 sur le circuit, au lieu d’être 8 ou 12. La difficulté quant à elle varie suivant les circuits que vous avez créés, mais je pense que vos adversaires sont un peu plus agressifs. Les objets à récolter vous rappelleront évidemment ceux que vous connaissez, cependant j’ai pu noter la présence de Chomp qui au lieu d’attaquer vos adversaires se collent à eux pour les ralentir. Idem, je n’ai pas rencontré de carapaces vertes, la rouge se suffisant à elle même. La maudite carapace bleue est quant à elle belle et bien là et toujours aussi efficace. Vous allez également retrouver les Bloups qui giclent de l’encre sur tout votre écran, les champignons sont évidemment de la partie (et même encore le champignon doré) qui vont booster votre kart.
Conduire à travers les points de contrôles et lancer des bombes sur les adversaires, alors que votre petite voiture se promène dans votre salon cela reste tout de même assez remarquable, sauf pour ceux qui ne jouent pas. La vitesse de votre karting en réel étant bien différente de celle que vous voyez sur votre écran et cela même en 200cc.
On comprend que l’intérêt d’avoir un jouet lent est surtout pour ne pas abîmer l’environnement dans lequel il se trouve, mais également pour ne pas qu’il s’endommage lui-même à force de prendre des pieds de table ! Nos petits doigts de pieds sont les témoins vivants de la douleur ressentie, alors imaginez un petit jouet en plastique de 20 cm de long !
Et puis l’important n’est pas tant le rendu en vrai, mais plutôt les sensations devant l’écran, avec un circuit, réel et qui se trouve dans notre salon/chambre/salle/garage…

Et justement les sensations sont là. Le rendu en Réalité Virtuelle… ou plutôt devrais-je dire en Réalité Augmentée (sur lequel Nintendo travaille depuis longtemps) est des plus convainquant. En 50cc, mais également en 100cc il est très agréable de parcourir le sol de notre circuit, avec des éléments de décors que l’on a nous même installé. Les multiples combinaisons possibles et imaginables font que Mario Kart Live Home Circuit a une durée de vie assez grande, pour du moins, qui a la possibilité de varier les idées (grand salon notamment, ou possibilité de varier les lieux pour d’autres).
En 200cc sur l’écran, ça va vite, très vite à en devenir presque injouable (il faudra privilégier les longues lignes droites et plutôt peu d’obstacles). On se demande d’ailleurs comment la sensation de vitesse peut-être aussi bien retransmise alors que le kart ne va pas franchement plus vite, c’est sensible mais pas flagrant.
Après il est également possible de jouer sur une surface habitable un peu plus petite, avec des circuits courts. A la façon des Nascars sur les petits ovales par exemple, faut-il seulement avoir peu de meuble pour pouvoir circuler. C’est moins fun, mais réalisable. Nintendo s’est arrangé pour donner du plaisir à un maximum de gens et ça s’est fort, très fort. La créativité du R&D du développeur Japonais semble ne pas avoir de limites (sauf les tapis un peu épais). Je pense que Gunpei Yokoi serait fier de ce produit (sauf peut-être pour le prix) qui est dans la droite lignée de ce qu’est un jouet Nintendo.

Lorsque vous conduisez, votre écran Switch vous montre la vue à travers la caméra montée juste derrière le volant, avec votre personnage de dos. Sur le jouet Mario/Luigi qui occupe le siège du conducteur est totalement immobile, mais prend vie sur l’écran. Votre personnage tient et jette des objets et s’agite lorsqu’il est touché par un projectile reçu. Comme dans le Mario Kart que l’on connait il se retourne également pour la marche arrière et lancer des carapaces derrière.

L’interface en jeu est des plus simple comprenant deux barres qui signalent votre connexion et l’autonomie de la batterie de la voiture. La position, mais également les objets collectés sont présent. Amateurs de Mario Kart 8 Dx, vous ne serez pas dépaysés.

Parlons connectivité maintenant. La voiture ne peut-être à plus de 5m de votre Switch et un petit mur suffit à couper le signal. Ne vous imaginez donc pas faire une course dans plusieurs pièces. Je sais, c’est dommage, mais je pense qu’il y a des compromis à faire entre durée de la batterie et signal émis.
Pour la caméra, le rendu est assez réussi. Il est préférable cependant de jouer dans une pièce lumineuse, et très bien éclairée la nuit, sans quoi, vous ne verrez rien.
Les panneaux cartons qui servent à créer des virages sont aux nombres de deux, mais vous pouvez sans souci les photocopier pour les multiplier. A vous les panneaux lumineux un peu partout pour éclairer vos circuits.



Parlons rapidement des circuits, ou plutôt des championnats qui composent Mario Kart Live et qui font également son attractivité. Car si les championnats ne sont composés que de 3 circuits, Mario Kart Live Home Circuit propose un petit nombre de pistes originales et pour certaines surprenantes. En effet, on retrouve évidemment certaines pistes des jeux traditionnels – Bowser’s Castle et Rainbow Road, alors que d’autres sont des pistes entièrement nouvelles créées juste pour ce jeu. Mais ce qui est franchement bien foutu s’est de faire de nos créations des pistes vivantes, avec des obstacles apparaissant ici et là et qui vous l’avez deviné ne sert qu’à nous ralentir (voir partir en tête à queue). Cheep Cheep Reef, le château de Bowser, ou bien la piste glacée (désolé je n’ai pas le nom exact en écrivant ces lignes) vont vous en faire voir de toutes les couleurs si vous ne parvenez pas à esquiver les pièges. A jouer à ce Mario Kart en réalité augmentée, je me dis que cette technologie a de beaux jours devant elle avec ce genre de concept. Bien vu Nintendo. Et j’ai oublié de vous dire que certains circuits se jouent sous la pluie ou sous la neige ! Un régal visuel et une idée enfin présente dans un Mario Kart. Pourquoi avoir attendu aussi longtemps ?

A côté de ce championnat, il existe également le monde contre-la-montre, un mode solo dans lequel vous faites une course contre vous-même et contre le chrono. Enfin, il existe un mode Custom qui vous permet de créer votre circuit comme bon vous semble et où pourrez affronter les Koopalings.

L’intérêt du mode championnat est évidemment de jouer à deux ou bien jusqu’à 4 ! Au tarif proposé, il est plus simple de trouver deux ou trois amis, que de casser sa tirelire pour une famille nombreuse où tout le monde veut participer.
Je n’ai pas pu jusqu’à présent jouer à quatre, mais à deux l’esprit fun initial est toujours bien présent. On peut se rentrer dedans sans trop de soucis, les karts étant assez costauds pour cela. Non le souci ne vient pas de l’adversaire humain qui joue avec nous, mais plutôt de l’IA de Koopalings qui est assez étrange et qui n’est clairement pas très « esprit de Coubertin », puisqu’ils sont nettement favorisés. Leurs attaques font toujours mouche, ils traversent les obstacles et étrangement lorsqu’ils ont beaucoup d’avance s’arrêtent presque pour vous attendre, histoire de vous narguer (ou pas). Quoi qu’il en soit, la bataille pour la première place devient immédiatement plus difficile, certains trouveront sans doute cela frustrant.

Une chose avant de conclure sur ce Mario Kart Live Home Circuit, vous allez vous rendre compte que la poussière est partout chez vous, mais également que les idées sont sans limite, du moment que le kart peut le faire. Vous avez du carton chez vous ? Créer des rampes, passez sur les tapis, découvrez-vous des talents de concepteurs de circuits !


Mario Kart Live Home Circuit est fun seul et même plus encore à plusieurs, mais quid de la durée de vie ? L’avenir de ce titre est-il le même que Nintendo Labo ? Est ce que Mario et Luigi vont finir tous les deux rangés dans placard ?
La question a le mérite d’être posée, même si on connait tous plus ou moins la réponse. Clairement le but de cette activité ludique n’est pas de rester constamment dans le salon pour embêter vos animaux de compagnie ou de faire une partie tous les soirs.
Il semble probable que Mario Kart Live soit rapidement rangé pour ne ressortir que lors d’occasions spéciales (ici ça sera lors de journées avec l’association ACJV, ou bien lors de journées spécifiques destinées aux multijoueurs avec d’autres associations) ou bien en famille lors d’anniversaire par exemple.
La rejouabilité est faible, voir nulle lorsque vous avez fait toutes les coupes… ! Encore plus si vous êtes seul, grand (c’est vite vue) ou petit (quelques heures de jeux et c’est terminé). Seules les personnes possédant un espace assez grand pour le laisser constamment pourront s’éclater avec un minimum de créativité (un peu comme les pilotes de voitures télécommandées électriques).
On croise les doigts pour que Nintendo mette en vente des karts seuls, histoire de prolonger ‘un peu’ le plaisir de jouer à Mario Kart en réalité augmentée.


Genre : Course, Réalité augmentée 
Langue : Français
Développé par : Velan Studio
Edité par : Nintendo
Taille : 960,00 MB
Sortie : 16 octobre 2020
PEGI : +3
Plateforme : Switch

Test réalisé avec les Mario Kart Live Home Circuit de l’Association Crecyssienne de Jeux Vidéo.

Unboxing :
https://youtu.be/ojRhA8DSUoY

Premiers tours de roues :
https://youtu.be/LGITLEEEulw

Vous pourriez également aimer...

0 commentaire

  1. Si j’avais un peu plus de place chez moi, je pense que j’aurais craqué

    1. Il faut un peu de place c’est vrai.
      Mais surtout, vu les retours que j’ai, c’est surtout un sol propre, parce que poussières et cheveux bloquent les roues avant et c’est impossible de démonter les roues pour nettoyer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.