Jeux Vidéo Test Jeux Vidéo Test Playstation 4 Test Switch

Avis : Umihara Kawase BaZooKa! [Switch]

Voilà un titre pour le moins original qui ne dira sans doute rien à la plupart d’entre vous.
Même après avoir lu cet avis, vous risquez de continuer à ne pas faire attention à cette licence qui pourtant au Japon fait parler d’elle depuis la Super Nintendo.

Après être passée par la DS, la PSP, la PS Vita et la 3DS, avec de nombreuses conversions ou de nouveaux jeux, la série arrivent sur Switch et Playsation 4 avec Umihara Kawase Fresh!. Le jeu de plateforme disponible en démo est le premier à arriver chez nous, mais il est encore en Anglais.
Le style est assez particulier et je vous conseille fortement de passer par la démo pour vous faire votre avis.

Umihara Kawase BaZooKa! est donc le premier titre à débarquer chez nous en français. Mais la question que l’on peut se poser, et elle vaut aussi pour Umihara Kawase Fresh!, un concept de gameplay bizarre, pour ne pas dire étrange et plutôt destiné au marché Japonais avec ses personnages hyper kawaii a-t-il la moindre chance hors de son pays et encore plus en Europe ?

Je dois vous avouer que pour Umihara Kawase Fresh! et sa démo, je suis resté assez circonspect et dubitatif. Je me pensais ouvert, mais parfois ça n’accroche pas, non pas que le jeu soit mauvais, mais à cause de petits soucis… que l’on retrouve également ici.
Du fait pour Umihara Kawase BaZooKa!, j’ai tout de même retenté l’aventure et finalement malgré beaucoup de choses qui ne vont pas dans le jeu, on peut dire que c’est sympa.

En plus de débarquer chez nous sans trop de mise en avant sur la série passée, Umihara Kawase BaZooKa! est en fait un Spin-Off avec beaucoup d’invités qui ne doivent pas dire grand chose chose non plus aux non initiés, je pense notamment aux personnages de Cotton (un Shoot them Up du développeur Success paru précédemment sur Super Nintendo, Saturn, Playstation et Dreamcast) ou bien encore à Piaa issu de Doki Doki Poyatchio! un RPG paru sur la première Playstation .

Dans le principe, pour le mode Challenge (qui pourrait-être comparé à un mode Arcade plus qu’à un mode histoire), même si on retrouve des plateformes, nous sommes plutôt sur une version moderne de Mario Bros, avec des tableaux où apparaissent des vagues de monstres à éliminer.
Après quelques niveaux à passer en mode tutoriel (nous expliquant comment jouer) vous voilà donc face à une quarantaine de niveaux le tout disposé en 4 mondes. Avec les techniques apprises dans les premiers tableaux, vous allez donc devoir éradiquer la zone des ennemis qui apparaissent par vagues successives. Pour cela vous possédez une canne à pêche/grappin vous servant à ferrer et assommer les monstres devant vous. La canne à pêche/grappin sert aussi pour grimper sur les plateformes élevées. Une fois ferré et attrapé vous pourrez récupérer une boule qui vous servira de projectile avec votre bazooka. Pour terminer le niveau, il faudra récupérer des pièces d’or qui tomberont de certains ennemis. Une fois toutes les pièces récoltées, direction le stage suivante… Simple classique et pourtant pas très efficace… Cela est dû à la physique de votre personnage totalement rigide dans sa manipulation et dans les sauts rendant la chose archaïque et peu maniable. De là à dire que ça tue un peu le gameplay il n’y a qu’un pas, d’autant que pire encore, lorsque vous êtes touché, le recul de votre personnage vous paralyse trop longtemps et vous expédie beaucoup trop loin, de quoi vous faire un peu rager.
Pour vous aider dans votre combat, votre personnage dispose en plus de sa canne à pêche, 2 capacités, ainsi qu’une capacité spéciale. Des petits plus à prendre en compte car ils sont non négligeables, même s’ils ne paient pas de mine.
Ha, j’oubliai de vous dire, ce mode est jouable jusqu’à 4 simultanément. Il y a la possibilité de jouer en mode coopératif, ou bien vous si vous préférez il y a un mode Ennemi où vous pourrez vous mettre des coups. C’est évidemment ici que Umihara Kawase BaZooKa! prend tout son sens.

Après ce mode Challenge assez agréable, quoi que frustrant avec ses défauts rendant le jeu plus difficile qu’il n’est réellement (en solo donc), Umihara Kawase BaZooKa! propose également un mode Combat pour des parties en ligne ou en local. L’esprit est ici celle d’un Battle Royal. Évidemment nous sommes très loin d’un Smash Bros. Ne vous attendez pas à de franches parties entre potes, en mode détente ou en mode sérieux, Umihara Kawase BaZooKa! est trop mou pour ça.

Visuellement le titre est mignon et reprend le même moteur graphique que Umihara Kawase Fresh!, quant aux personnages, ils sont très kawaii. En ce qui concerne les monstres qui vous entourent et bien ce sont les mêmes également que dans Umihara Kawase Fresh! donc, si vous avez déjà fait ce jeu, vous ne serez pas dépaysé.


Sympa, sans plus, Umihara Kawase BaZooKa! pêche par beaucoup d’erreurs de gameplay.
Le jeu en lui même est agréable, mais sans plus, et aurait mérité une finition plus soignée, comme son prédécesseur d’ailleurs.
A plusieurs, vous pourrez sans doute passer un bon moment si vos amis ne sont pas trop exigeants, mais seul l’ennui risque de rapidement vous prendre et je ne parle pas de la frustration dû à sa rigidité, si vous êtes en solo.
En tout cas, Umihara Kawase BaZooKa! m’a donné envie de relancer Umihara Kawase Fresh!


Genre : Plateforme, Battle Royal 
Langue : Français 
Développé par : Studio Saizensen Inc, Success 
Edité par : ININ Games 
Taille : 1252,00 MB 
Sortie : 29 Septembre 2020 
PEGI : +7 
Plateforme : Playstation 4, Switch

Titre offert pour la réalisation de ce test par l’éditeur

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.