Correspodances Livres

J’ai lu : Chère mamie au pays du confinement de Virginie Grimaldi

Résumé :

Chère mamie,
J’espère que tu vas bien, et surtout que tu es assise. Il y a plus d’un an, j’ai commencé à t’écrire des petites cartes sur les réseaux sociaux. Des chroniques du quotidien décalées, rédigées en gloussant. Je ne m’attendais pas à ce que mes aventures deviennent un vrai rendez-vous… Alors une idée a germé : et si ces rires partagés devenaient utiles ? J’ai immédiatement pensé à l’association CéKeDuBonheur, dont j’aime la philosophie et l’engagement.
Dans ce livre, tu trouveras plein d’inédits. Des photos pour illustrer. Des grands bonheurs, des petits malheurs, de la vie. Tu m’as donné l’amour des mots, j’ai hâte que tu découvres ceux qui te sont destinés.
Gros bisous à toi et à papy, Ginie

L’association CéKeDuBonheur aide les services pédiatriques à améliorer les conditions de vie des enfants séjournant à l’hôpital à travers de multiples actions.
www.cekedubonheur.fr

Avis :

Il y a un an nous avons découvert le covid. Il y a un an, nous avons essayé le confinement (et on a tellement kiffé qu’on a remis ça 2 autres fois). Il y a un an, nous étions tous démunis face à cet inconnu décimeur d’humains. Il y a un an nous avons fait école à la maison tout en travaillant. Il y a un an, nous avons arrêté les embrassades, les câlins, les bisous. Il y a un an, nous avons fait du stock de PQ, de pâtes et de farine. Il y a un an, nous avons applaudi les doigts. Il y a un an, nous avons rangé, nettoyé, re rangé, re nettoyé nos maisons de fond en comble. Il y a un an, nous avons arrêté de vivre et nous avons tous regardé BFMTV en boucle. Il y a un an, nous avons mis nos vies entre parenthèses…

Certains, à l’instar de Virginie Grimaldi, ont tenu des journaux de bords, virtuels ou non. Avec humour elle a écrit tous les jours à sa grand mère qu’elle aime tant. Tous les jours, j’ai résumé mes journées sur Facebook. Elle l’a fait avec humour, je l’ai fait avec passion.

Raconter son quotidien, résumé ses journées, parler de soi, des autres, de ce que l’on ressent, de ce que l’on aime ou déteste…

Mais ce qui est à retenir de ce « Chère mamie au pays du confinement » de Virginie Grimaldi, c’est l’humour, les situations cocasses qui ont rythmés le premier confinement (pour ceux qui la suivent sur les réseaux sociaux). Tous les jours nous avions droit à ce petit billet plein d’humour qui l’espace d’un instant nous faisait penser à autre chose, nous faisait rire ou pleurer (de rire), nous voyant dans des situations identiques.

Ce livre, témoignage d’une période étrange pour la planète entière, est aussi un livre rempli d’amour. Tous les bénéfices partent à la fondation des hôpitaux de Paris, pour aider ceux qui depuis un an donnent sans compter pour aider les malades du covid. Alors rien que pour ça, il faut acquérir ce livre !!!

Vous pourriez également aimer...

0 commentaire

  1. Bon, je n’ai pas regardé BFMTV parce que je n’ai pas la télé 😁 ni passé mon temps sur les réseaux déprimants.
    Je pense que ce genre de bouquin va se multiplier. Dommage, il serait bon de passer à autre chose.
    Je te souhaite une excellente journée 😘

    1. Angel a dit :

      Oui c’est certain. Mais difficile de passer à autre chose alors que le covid est encore là. J’ai arrêté BFM et je ne regardé plus ce que les gens écrivent sur les réseaux… Ça me déprime trop 🤣

      1. Les virus étaient là avant nous et ils seront toujours là après nous.
        Alors vivons….
        D’ailleurs, je vis avec des animaux dans une montagne isolée et je n’ai rien changé à ma vie…..sauf oublier de prendre un masque les rares fois où il est aussi inutile qu’obligatoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.