Livres roman

J’ai Lu : La Cage de Kristina

Résumé :

Eugène est gros, très gros même. Il souffre d’obésité morbide, mais, surtout, Eugène souffre du regard de ses semblables. Alors il s’enferme dans la petite chambre de l’appartement qu’il partage avec sa vieille mère. Il y mène une vie de reclus, paisible, jusqu’au jour où Julie, l’aide-ménagère de sa mère, vient perturber ce quotidien si rassurant. Eugène parviendra-t-il à s’ouvrir à ‘inconnue ? Julie réussira-t-elle à découvrir l’homme derrière la prison de chair ?

Avis :

La Cage est un livre passionnant, fort, poignant. Nous entrons la vie d’Eugène, quadragénaire obèse qui ne travaille pas et qui n’à pas de vie sociale et vit avec sa mère Eugénia dans un petit appartement.

Mais comment Eugène en est il arrivé là ?

La Cage mélange des moments de vie se passant aujourd’hui mais aussi dans le passé…

Eugénia à été mariée de force à Martial, un homme très bien de prime abord, et qui exerce l’honorable métier de gendarme. C est un homme de loi qui aime soumettre et qui aime les hommes. Eugène le découvrira le jour où son père lui mettra un magazine X masculin sous le nez en lui faisant l’apologie de la force de l’homme.

Martial laissera des marques indélébiles sur le corps d Eugénia qui n’est autre que son défouloir.

Eugène subira une autre forme de violence. Orale mais aussi il sera régulièrement enfermé dans une petite cage. Eugénia n’avait d’autres choix que de lui offrir des friandises et des gâteaux pour le consoler. Du coup Eugène à grandit et grossit. Il s’est mis à avaler de la nourriture pour combler un grand vide.

Aujourd’hui Eugène à toujours ce besoin et le fait de fuir la vie le ramène à sa cage dont il n’ est psychologiquement pas sorti. Eugène ne sort pas… Eugène n’aime pas remarques et quolibets… Eugène n’aime pas comment les gens le regarde..  alors il reste enfermé dans sa chambre… son sanctuaire… Il dévore…

Et puis un jour Julie, aide ménagère rentrera dans sa vie…

Eugène s’ouvrira t’il au monde, à Julie ?

Derrière chaque personne en surpoid,  il y a une histoire… un vécu peut être… Une douleur souvent psychologique. Une douleur qui ne se voit pas mais qui est bien là et qui est comblée par la nourriture quand d’autres la comble dans l’alcool ou la drogue. Derrière chaque obèse il y a peut être une personne malade, victime de ses hormones ou d’une autre maladie…

Derrière chacune de ses personnes, il a surtout un être  qui souffre et qui a besoin d’amitié et de soutient, qu’ il soit psychologique ou médical…

Ne vous gaussez pas de la différence… découvrez là. Vous ferez certainement de grandes et belles rencontres…

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.