Livres roman

J’ai lu : Le huitième Soleil de Richard Keller

Résumé :

Une colombine funambule ; un autiste, pianiste de génie ; un expatrié, originaire d’un pays illuminé par huit soleils ; une animatrice radio libertine ; trois meurtres… tels sont les principaux ingrédients de cette intrigue policière pas comme les autres.

Sagol et Gilles, les fins limiers fétiches de l’auteur, peinent à démêler cette énigme et à cerner la personnalité étrange et complexe de l’assassin. Dans cette enquête, à la fois psychologique, existentielle et mystérieuse, Richard Keller entraîne le lecteur à Venise et dans l’avant-pays savoyard, si cher à son cœur.

Ces escales, parallèles aux errances d’un meurtrier aux confins de la folie, sont ponctuées par les entretiens de ce dernier avec l’expatrié. Créature venue d’ailleurs, voix intérieure du criminel ? Ces parenthèses portent un regard sensible, mais lucide sur le monde et les hommes. Le Huitième Soleil réussit le pari insolite de mener sans faille une quête policière passionnante troublée par les pensées noires et surréalistes d’un héros exalté.

Avis :

Je vous le dis de suite, je suis très perplexe face à cette lecture… Un peu déçue même car je m’attendais à quelque chose de plus abouti, et je suis face à 2 enquêteurs qui ont un instinct sans faille et qui demêlent le vrai du faux sans réfléchir et sans se casser la tête… tout est tellement simple que je me demande pourquoi nous ne faisons pas appel à eux de suite pour résoudre toutes les enquêtes restées sans réponses.

Parlons du personnage principal décrit comme complexe, et qui s’avère être une personne comme une autre. Ok il avait un petit côté autiste étant gamin et ne parlait pas, mais la musique l’a aidé à se révéler… Et ? Et rien, c’est déjà arrivé à d’autres. Et il pète les plombs, ok, d’autres aussi. Jusque là je ne vois où se trouve l’originalité.

On voyage ? La Savoie, Venise… Mouais…

Une belle blonde profiteuse ? Mouais, déjà vu. Quoique Isabelle pourrait être le personnage le plus intéressant grâce a une vie de débauche.

Bref tout ce petit monde va se mélanger et créer une histoire basique où seul le 8 ème soleil garde un peu de mystère, que l’on comprend très rapidement.

Trop classique, trop prévisible, je n’ai vraiment pas été emballée par ce livre.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.