Livres roman

J’ai lu : L’Educateur : John et Marie de Lola T.

Résumé :

Depuis que Marie est devenue la duchesse Mac Arthur, son existence est particulièrement mouvementée, et pas uniquement pour le meilleur.
Quant à son mari, autoritaire et intransigeant, il va devoir faire face à un destin des plus inattendus. Entre souffrances, traditions, passion et espoir, l’éducateur vous entraîne de nouveau dans ce monde sombre et inquiétant.

Il faut parfois connaître le pire, pour apprécier la valeur de l’avenir.

Avis :

J’avoue avoir été enchantée par le premier volet des aventures de John et Marie. Je vous le dis de suite, ce prolongement de l’histoire est moins attirant. Déjà il est plus court. Mais ce n’est pas tout…

John et Marie, Marie et John… l’un ne va plus sans l’autre. D’aventures en aventures leurs liens se resserrent, mais un faux pas vient encore entraver cette douce entente… Revirement de situation, coupables improbables, transformation, amitié, amour, suspense seront au rendez-vous pour notre plus grand plaisir !

La plume de l’auteur reste la même que sur le premier tome. Simple, léger, ce livre est agréable à lire. Lui aussi propose de petits chapitres se trouvant dans différentes parties et il se lit sans s’arrêter.

John et Marie vont encore subir la perversité de quelques êtres malfaisants. J’adore l’idée d’intégrer une humaine dans tout ça. Il n’y a pas que les vampires et les loups garous qui ont le mauvais rôle ici. En même temps il suffit de regarder les réseaux sociaux et les journaux pour savoir que les pires sont réellement les humains et que notre comportement de mer** nous mène à notre perte.

J’ai apprécié le côté très sombre, plus sombre. J’ai apprécié que Marie se range enfin un peu et qu’elle stoppe d’être cette gosse pourrie gâtée qui m’a grandement exaspéré dans le premier volume. J’ai apprécié que les vampires se radoucissent un peu et qu’ils ouvrent la voie vers un monde meilleur pour les femmes en leur offrant plus de libertés.

Par contre je n’ai aimé la redondance présente de certains mots, passages… On le sait que marie est indisciplinée, on le sait qu’elle rêve de liberté. Je n’ai pas compté le nombre de fois ou cela apparait mais ça m’a dérangé au bout de quelques pages. Pareil sur son devenir. Etre de la nuit par ci, par là… sans ça, je pense que j’aurais autant apprécié que le premier. C’est pas grand-chose, mais ça a gâché ma lecture.

De ce fait, j’ai quand même découvert un bon auteur avec qui j’ai passé un bon moment de lecture. L’évasion était de mise et j’ai rêvé aux jolies robes que porte Marie. Moi aussi je veux être une duchesse et avoir un John à mes côtés…

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.