Livres

J’ai lu : Au bout du voyage de Meg Rosoff

Résumé :
Mila a un talent exceptionnel pour lire le monde qui l’entoure – elle devine ce qu’on lui cache, sent les émotions enfouies des uns et des autres. Lorsque Matthew, l’ami d’enfance de son père, disparaît mystérieusement, Mila cueille un à un les indices qui la mettraient sur la voie.
<!–more–>
Au comble de l’excitation, la jeune fille embarque avec son père pour un road trip, direction la frontière canadienne où Matthew possède une hutte dans la forêt.
Toute à sa mission de retrouver Matthew, Mila ne perçoit pas que son père, dont elle est si proche, cache également ses propres secrets…


Avis :
Les enfants sont souvent plus matures que ce que l’on croit. Faut dire qu’on n’a pas vraiment envie de les voir grandir. Mila, du haut de ses douze ans est certainement plus mature que certains adultes, et c’est pour sa que sa mère lui demande de veiller sur son père, Gil, lors de son départ aux Etats Unis pour tenter de retrouver Matthew, l’ami de jeunesse de Gil qui a disparu.
S’ensuit alors un road trip père/fille qui va les mener sur une route difficile et déroutante, tant pour Gil qui va découvrir de nombreux secrets de son ami que pour Mila qui a un œil critique sur le monde des adultes. Ses réflexions tout au long du livre, sa compréhension du monde qui l’entoure, sa curiosité, en font une ‘détective’ hors pair, mais trop adulte dans l’âme.
Les thèmes abordés dans « Au bout du voyage » sont vraiment forts. On y côtoient la séparation, l’adultère, la culpabilité, la mort… Des sujets difficiles pour de très jeunes adultes, ce qui m’amène à penser que ce livre sera difficilement assimilable pour des jeunes ados, mais peut être que je me trompe…
La lecture est un peu monotone, et le fait que les dialogues soient intégrés dans la narration m’a quelque peu surpris et même dérangé. Il y a peu d’action, tout tourne autour de la psychologie des adultes et ses côtés sombres. Mila s’aperçoit que le monde des adultes n’est pas beau comme on peut le penser mais bien plus compliqué que lorsque l’on enfant/ado. A cet âge là, on veut être grand et vite, mais on a aussi besoin de garder son âme d’enfant et de se faire choyer comme il se doit. Et ça Mila va le comprendre en quelques jours.
Les quelques défauts n’en font pas pour autant un livre décevant, mais plutot une histoire poignante emplie de non-dits, de mensonges, de cachotteries. Le fond est intéressant, la forme agréable, malgré les dialogues intégrés dans la narration.
Je maintiens que ce livre est à réserver aux jeunes adultes dû aux thèmes abordés (j’ai oublié de citer le suicide).

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.